Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

77ème assemblée de l’ONU : le Premier ministre, Pravind Kumar Jugnauth, défend la souveraineté de Maurice sur l’archipel des Chagos

Plus de 2000 Chagossiens vivent loin de leur terre depuis la décision britannique de séparer cet archipel de l’île Maurice en 1965. Une occupation qui perpétue la colonisation malgré les décisions de justice ordonnant le départ des occupants de ces terres. Une situation que les Premier ministre de Maurice, Pravind Kumar Jugnauth, a fustigé à la 77 Assemblée générale des Nations Unies.

Pravind Kumar Jugnauth, Premier ministre, ministre de la Défense, de l’Intérieur et des Communications extérieures, ministre de Rodrigues, des îles extérieures et de l’Intégrité territoriale de Maurice appelle à la décolonisation totale de son pays. A la tribune de la 77ème Assemblée générale des Nations Unies le 23 septembre, Pravind Kumar a fustigé l’occupation de la région de Chagos par les Britanniques, une occupation à l’origine de l’expulsion de plus de 2 000 Chagossiens vers l’île Maurice et les Seychelles.

Malgré la résolution de l’Assemblée Générale de l’ONU qui exigeait de l’administration coloniale de se retirer dans les six mois suivant la date de son adoption, cette partie de notre territoire reste occupée aujourd’hui. Cette situation retarde encore la mise en œuvre de notre programme de réinstallation, en particulier pour les Mauriciens d’origine chagossienne qui ont été déplacés de force dans les années 1960. 

PRAVIND KUMAR JUGNAUTH, Premier ministreMaurice

La Cour Internationale de Justice avait rendu le 25 février 2019 une décision stipulant que les Britanniques devaient mettre fin « dans les plus brefs délais » à l’administration de l’archipel, ajoutant que « le processus de décolonisation de Maurice n’avait pas été validement mené à bien ». Décision que le Premier ministre a rappelé à l’assemblée générale des Nations Unies, ainsi que la résolution 73/295 de l’Assemblée générale et l’arrêt de la Chambre spéciale du Tribunal international du droit de la mer du 28 janvier 2021, qui ont confirmé que l’archipel des Chagos faisait partie du territoire de Maurice.

Il incomberait au Royaume-Uni de demander à Maurice et à d’autres pays africains de répondre à d’autres allégations d’occupation illégale lorsqu’il occupe illégalement une partie de l’Afrique.

PRAVIND KUMAR JUGNAUTH, Premier ministreMaurice

Le Premier ministre de Maurice a demandé instamment à la nouvelle Première ministre britannique Liz Truss de soutenir l’achèvement de la décolonisation de son pays et la réinstallation des anciens habitants des Chagos, comme l’exige le droit international

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com