Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

77ème assemblée de l’ONU : le président comorien, Assali Assoumani, s’insurge contre l’administration de l’île de Mayotte par la France

Le président de l’Union des Comores s’est exprimé le 22 septembre 2022 à la tribune de l’ONU à l’occasion de la 77ème Assemblée générale de l’institution mondiale. Dans son allocution, le Chef de l’Etat a évoqué un moment « particulièrement délicat » de la vie de la communauté internationale, confrontée à la pandémie de COVID-19 et l’invasion de l’Ukraine, qu’il a fermement condamnée. Le président Azali Assoumani s’est également exprimé sur la question de la souveraineté des Etats, notamment la question de l’occupation “illégale” par la France de l’île de Mayotte.

A la 77ème assemblée générale des Nations Unies à New York, le président Azali Assoumani a appelé au respect de la souveraineté des Etats qui reste essentiel alors que le monde fait face à une série de crises indépendantes. C’est le cas notamment du différend territorial qui oppose les Comores à la France.

« Mon Gouvernement, comme tous ceux qui l’ont précédé, tient à rappeler, de manière solennelle, devant cette auguste assemblée, et conformément au droit international, le caractère comorien de cette île, soustraite à la souveraineté comorienne, lors du processus de décolonisation de notre pays. La gestion de ce dossier douloureux, qui dure depuis des années, voit, fort heureusement, s’ouvrir des perspectives nouvelles avec l’esprit de dialogue qui s’est créé entre les parties comoriennes et françaises. « 

Azali Assoumani, Président de l’ Union des Comores

Abordant d’autres différends territoriaux en Afrique, le président de l’Union des Comores a réitéré devant l’Assemblée générale des Nations Unies « le soutien sans faille » de son pays à la marocanité du Sahara.

“S’agissant de la question du Sahara marocain, je tiens à réitérer ici l’appui sans faille de l’Union des Comores à la marocanité du Sahara. Mon Gouvernement encourage fortement le dialogue entre nos deux pays frères que sont le Maroc et l’Algérie et salue toutes les initiatives susceptibles de contribuer à assurer la paix dans cette région, en particulier la relance du processus politique, sur la base des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies.”

Azali Assoumani, Président de l’ Union des Comores

Le Président Azali Assoumani a affirmé que l’Union des Comores a renoué avec la paix et la stabilité depuis une vingtaine d’années, estimant que son salut résidait dans une société apaisée et de plus en plus inclusive. Le chef de l’Etat s’est félicité de l’organisation d’un dialogue politique national en février 2022. Il a également déclaré que son pays collabore étroitement avec les autorités régionales et internationales sur la question des droits humains qui constitue « une priorité nationale ».

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com