Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : 12 millions d’euros pour mettre en place la Stratégie Régionale Climat

Dans le but de mieux coordonner leur action climatique au niveau régional, les quinze ministres de l’Environnement des Etats membres de la CEDEAO ont validé vendredi 29 avril la Stratégie Régionale Climat de l’organisation. Ces pays entendent ainsi agir ensemble dans le cadre de la solidarité régionale, afin de permettre à la région ouest-africaine de réduire sa vulnérabilité face au changement climatique mais aussi pour limiter ses émissions de gaz à effet de serre à l’avenir.

Les Etats membres de la CEDEAO coordonnent leurs efforts face au changement climatique. La région a pour objectif d’assurer son adaptation et de contribuer à l’atténuation du changement climatique dans les secteurs du transport, de l’agriculture, de l’énergie, l’usage des sols, de l’eau, de la santé entre autres à l’horizon 2030. C’est dans ce cadre qu’elle a mis en place une Stratégie Régionale Climat de l’organisation qui reçu un appui technique et un financement de 12 millions d’euros de l’Union européenne.

“ La stratégie régionale climat de la CEDEAO répond à un impératif de cohérence continentale. Elle est une réponse à l’urgence climatique et à la forte vulnérabilité de l’Afrique de l’Ouest aux effets du changement climatique. La stratégie décline clairement la responsabilité de la commission économique face aux États et aux populations.”

Kossivi ADESSOU, EnvironnementalisteTogo

La stratégie régionale Climat de la CEDEAO devrait promouvoir l’efficacité énergétique, développer les énergies renouvelables, mais aussi l’usage du gaz dans les transports, et restaurer les couverts forestiers comme les terres dégradées. 

“ Notre région subit de plein fouet les affres du changement climatique qui se manifeste par des vagues de chaleur, des décalages saisonniers, l’élévation du niveau de la mer qui menace onze des quinze États membres de la CEDEAO, la perte de la biodiversité, l’avancée du désert, les inondations saisonnières, la baisse de la productivité agricole et en autres, les conséquences humaines économiques et sociales qui en découlent.”

Kossivi ADESSOU, Environnementaliste – Togo

Selon les experts de la CEDEAO qui ont mené le travail sur la stratégie régionale Climat,  l’agriculture est le secteur prioritaire de l’action climat ouest-africaine. C’est dans ce sens que des investissements conséquents vont être consentis dans le grand secteur de l’agriculture, l’élevage, la pêche, la préservation des forêts et les questions des ressources en eau.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com