Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Les 5 grandes priorités au cœur des actions de la BAD d’ici 2032

Le Groupe de la Banque africaine de développement a conclu vendredi 28 mai 2022, cinq jours d’assemblées annuelles à Accra au Ghana. Le président Akinwumi Adesina appelant les participants à être fier des progrès de l’Afrique, a, en présence des délégués, mis un accent sur les grands enjeux de la conférence et la dynamique qui sera insufflée. Ouvertes officiellement depuis le 24 mai 2022, ces réunions constituent l’événement le plus important de l’année pour la BAD.

Axées autour du thème “Favoriser la résilience climatique et une transition énergétique juste pour l’Afrique”, les 57èmes Assemblées annuelles de la BAD se sont déroulées à Accra, la capitale ghanéenne du 23 au 27 mai 2022. Le président Akinwumi ADESINA, a insisté sur les engagements de son institution à accroître les investissements et d’autres formes de financement, afin d’accélérer les efforts d’adaptation au climat pour le continent.

Les pays africains doivent gérer le changement climatique, se préparer aux futures urgences sanitaires et faire face aux perspectives d’une crise alimentaire mondiale … Alors qu’il ne reste que huit ans pour atteindre les Objectifs de développement durable, nous avons besoin de plans plus ambitieux pour mobiliser des ressources pour le développement de l’Afrique.

Akinwumi Adesina, Président de la Banque africaine de développement (BAD)Nigeria

Adoptant à l’unanimité la déclaration d’Accra, qui a récapitulé toutes les décisions prises pendant les assemblées, les gouverneurs ont jugés pertinentes, 5 grandes priorités opérationnelles du Groupe de la Banque que sont : éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie, nourrir l’Afrique, intégrer l’Afrique, s’industrialiser et améliorer la qualité de vie des populations. Tout ceci, piliers essentiels des perspectives stratégiques du Groupe de la Banque pour les 10 prochaines années 2023–2032.

“L’agriculture est très importante pour nous. Il est important pour nous de faire trois choses: d’abord diversifier nos économies, deuxièmement transformer tout le milieu rural qui est sans espoir, troisièmement, créer des emplois. Et cette agriculture dans laquelle nous allons beaucoup investir, sera un type d’agriculture moderne, avec les technologies appropriées, une bonne productivité, mais aussi un encadrement avec les infrastructures qu’il faut, les infrastructures routière, énergétiques, d’irrigation et logistiques”   

Akinwumi Adesina, Président de la Banque africaine de développement (BAD)Nigeria

Par ailleurs, environ 19 % seulement du financement international total de l’adaptation climatique sont destinés à l’Afrique, le continent ne recevant que 3 % des flux financiers mondiaux liés au climat. Dans l’optique de construire une Afrique prospère, fondée sur une croissance inclusive et un développement durable, les assemblées annuelles de cette année portent le cachet particulier d’un continent qui se remet des conséquences socio-économiques de la pandémie de Covid-19. L’Egypte abritera les Assemblées annuelles 2023 de la Banque africaine de développement (BAD), à Charm el-Cheikh.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com