Algérie : l’ancien président Abdelaziz Bouteflika tire sa révérence à l’âge de 84 ans

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Le président Abdelaziz Bouteflika applaudit lors d’une cérémonie de prestation de serment à Alger le 28 avril 2014. Bouteflika a prêté serment pour un quatrième mandat après avoir remporté la présidentielle (images d’illustration)/© LeMonde_Afrique

L’ancien membre de l’Armée de libération nationale pendant la guerre d’Algérie n’est plus. Il est décédé vendredi 17 septembre 2021, à l’âge de 84 ans, des suites d’une longue maladie.

L’information de son décès a été confirmée par la présidence algérienne. «Décès de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika», a indiqué un bandeau déroulant à la télévision nationale, citant un communiqué de la présidence de la République. Atteint par un AVC en 2013, l’état de santé d’Abdelaziz Bouteflika s’était progressivement dégradé et sa mobilité réduite. Né le 2 mars 1937 à Oujda au Maroc, Abdelaziz Bouteflika a rejoint dès 19 ans l’Armée de libération nationale (ALN) qui combat la puissance coloniale française. 

Un record de longévité au pouvoir en Algérie

Abdelaziz Bouteflika est resté au pouvoir de 1999 à 2019, le mandat le plus long de l’histoire algérienne. En 1999, Abdelaziz Bouteflika est élu pour la première fois à la présidence, avec le soutien de l’armée. A l’élection présidentielle de 2004, il est réélu dès le premier tour avec près de 84 % des voix. C’est ainsi qu’il entame son deuxième mandat.

Le Parlement adopte en 2008, une réforme constitutionnelle qui supprime la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels. C’est cette réforme qui ouvre la voie à un troisième mandat de Bouteflika, réélu avec plus de 90 % des voix le 10 avril 2009. Il a été réélu en 2014.

Chassé du pouvoir par le peuple

Après avoir passé vingt ans au pouvoir, l’ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika  a été chassé du pouvoir par le mouvement populaire du Hirak et par l’armée, après une tentative de briguer un cinquième mandat malgré l’attaque cérébrale qui l’avait cloué sur un fauteuil roulant. Il a été contraint de démissionner le 02 avril 2019.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com