Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Burkina Faso : le Premier ministre Apollinaire Joachim Kyelem forme un gouvernement réduit de 23 ministres

Le Président Traoré du Burkina Faso dispose désormais d’une équipe au complet pour relever les défis sécuritaires, économiques urgents auxquels le pays fait face.  Le premier ministre  Apollinaire Joachim Kyelem de Tambela a publié lundi 25 octobre la liste complète de son gouvernement. 23 ministres au total parmi lesquels 5 ministres reconduits  du gouvernement déchu suite au coup d’Etat du 30 septembre contre l’ex président, le Colonel Damiba.

Au Burkina Faso, la rupture avec l’ère Damiba n’est pas totale, 5 ministres du gouvernement dissout le 30 septembre 2022 ont été reconduits à l’occasion de la désignation du nouveau gouvernement intervenu ce 25 octobre notamment Bassolma Bazié, maintenu au ministère de la Fonction publique et du Travail, mais  élevé au rang de ministre d’État. Olivia Ragnagbnewendé Rouamba  qui a conduit toutes les négociations avec la Cédéao sur le chronogramme et le délai de la transition conserve également  son poste au ministère des Affaires étrangères, de la coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur. 

Ces ministres ont été reconduits dans leurs fonctions avec l’objectif et l’espoir de faire en sorte que les actions entreprises par ces ministres dans leurs ministères soient consolidées, notamment dans la réforme de la fonction publique et dans la recherche de partenariats extérieurs. Ces partenariats doivent être de nature militaire et économique.

DAOUDA EMILE OUEDRAOGO, Analyste politique

L’équipe désignée par le premier ministre  Apollinaire Joachim Kyelem de Tambela, concède deux postes clé à des Militaires. Le Ministère de la défense, occupé par  le colonel major Kassoum Coulibaly,  et celui de l’administration territoriale et de la sécurité qui revient au Colonel Boukaré  Zoungrana. C’est un militaire spécialiste des eaux et forêts qui coiffe le ministère de l’environnement de l’eau et de l’assainissement.  Face à la recrudescence du terroriseme les questions sécuritaires occupent une place centrale dans les défis de ce nouveau gouvernement.

« Les attentes de la population envers ce nouveau gouvernement sont de deux ordres : la lutte contre l’insécurité et contre l’inflation. En matière d’insécurité, le gouvernement doit pouvoir récupérer l’ensemble du territoire national ou 90% du territoire. Pour ce qui est de l’inflation, il faut faire en sorte que le prix du carburant baisse et que le prix des denrées alimentaires baisse également.

DAOUDA EMILE OUEDRAOGO, Analyste politique

Les Assises nationales avaient recommandé un gouvernement réduit au plus à 25 ministères pour réduire le train de vie de l’Etat. Défi relevé pour le Premier ministre qui a constitué une équipe de 23 ministres avec 5 postes attribués à des femmes, à de Aminata Zerbo Sabane qui est à la tête du Ministère de la transition digitale, des postes et des communications électroniques.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com