Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Cameroun : 160 millions usd pour la modernisation du système de protection sociale

Plus de 200 000 camerounais vont bénéficier de 160 millions usd de la Banque mondiale. Ce crédit approuvé à l’Association internationale de développement (IDA) permettra au  Cameroun d’étendre et moderniser son système de protection sociale ainsi qu’offrir de meilleures perspectives d’emploi aux jeunes urbains en situation précaire. Il s’agira de favoriser l’accès à des filets sociaux et des moyens de subsistance. En outre, le projet financera la création d’un registre social et d’un système de paiement numérique qui amélioreront la capacité des pouvoirs publics à verser des prestations sociales rapidement, en toute sécurité et de manière transparente.

Au Cameroun, l’une des priorités du gouvernement dans le domaine social est la lutte contre la précarité et l’exclusion sociale. En appui à l’action gouvernementale dans l’amélioration des conditions sociales, la banque mondiale a octroyé une enveloppe de 160 millions usd au Cameroun. Celle-ci vise à étendre, moderniser  le système de protection sociale ainsi qu’à offrir de meilleures perspectives d’emploi aux jeunes urbains en situation précaire.

« La portée des dispositifs d’aide sociale reste limitée au Cameroun. Il est par conséquent essentiel de renforcer davantage les systèmes de protection sociale, en particulier pour les femmes et les jeunes, et d’amortir ainsi les chocs. La réponse à la pandémie de COVID-19 a mis en évidence la nécessité de fournir un soutien rapide aux populations touchées et vulnérables. »

Abdoulaye Seck, Directeur des opérations de la Banque mondiale  – Cameroun

Avec cette subvention, le Cameroun va pouvoir formaliser l’accès à des filets sociaux et des moyens de subsistance au profit de plus de 200 000 personnes vulnérables. En profondeur, ce projet permet d’accroître l’accès des jeunes dans les zones urbaines à des activités génératrices de revenus et à des possibilités d’entrepreneuriat.

Le tissu de la sécurité sociale est très précaire au Cameroun. Il est passé de 10% en 2012 à sensiblement 23% en 2018. Le Cameroun aujourd’hui, grâce au projet filets sociaux appuie directement les couches vulnérables avec ces financements là. Si aujourd’hui on augmente le financement du projet filets sociaux, ça peut effectivement impacter les populations à la base améliorer leur quotidien et leur sécurité sociale.

Benjamin Ombé, Journaliste – Cameroun

Pour le gouvernement du Cameroun, ce projet appuiera la création d’un registre social et l’expansion du système de paiement numérique entre l’État et les particuliers. Des opérations qui vont améliorer la capacité des pouvoirs publics à encourager l’inclusion économique,  l’entrepreneuriat des jeunes, réduire la pauvreté et générer des emplois pour les ménages.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com