Cameroun : réinsertion socioprofessionnelle des jeunes prisonniers

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Vers l’autonomisation des jeunes camerounais. La Fondation Puene Françoise pour la liberté a assuré la libération de 15 prisonniers de la prison principale de Mfou à Yaoundé. Une initiative visant à soutenir l’emploi des jeunes et l’insertion sociale et professionnelle de ceux-ci. 

A l’occasion de la journée internationale de la jeunesse célébrée chaque année le 12 août, 15 détenus ont été libérés de la prison principale de Mfou-Yaoundé au Cameroun. Un plaidoyer de la Fondation Puene Françoise pour la liberté en faveur de la promotion de l’emploi durable et de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, visant l’autonomisation de ceux-ci et des couches vulnérables.

La libération de ces jeunes détenus intervient dans le cadre de la 5e étape du projet en faveur de la liberté de la Fondation Puene Françoise. Ce projet inclut notamment le réarmement moral et civique, la formation en leadership et entrepreneuriat, ainsi que la réinsertion dans une activité génératrice de revenus telle que la teinture.

La Fondation Françoise Puene a réitéré son engagement à aider ces jeunes à ne plus être récidivistes en les occupant. La Fondation a également démontré cette solidarité à la prison centrale de Yaoundé, à la prison principale de Bafang, à la prison principale de Sangmélima et à la prison centrale de Douala. 

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com