Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Congo : le gouvernement invite le secteur privé à investir dans le secteur agro-industriel

Le gouvernement congolais invite le secteur privé national et international à venir investir dans les projets liés au développement agro-industriel, contenus dans le Plan national de développement 2022-2026. Afin de susciter l’intérêt des opérateurs économiques, le gouvernement de la République du Congo a réuni toutes les conditions susceptibles de garantir l’épanouissement financier des acteurs du secteur privé. La question a fait l’objet d’un panel, au cours de la 3ème mission multisectorielle du Club Afrique développement du groupe Attijariwafa bank qui a eu lieu du 29 au 30 septembre 2022 à Brazzaville.

En République du Congo seules 4% de terres arables sont exploitées sur les 10 millions d’hectares dont le pays dispose. En vue de concrétiser ses projets de développement agricole, le gouvernement congolais a ouvert une brèche au secteur privé, en lui accordant diverses facilités.

Le gouvernement est tout à fait disposé à accompagner par exemple la mise à disposition des terres, c’est ce que nous faisons déjà, je crois que ça c’est vraiment l’élément que le Congo a encore, on peut vous accompagner de ce côté là. On peut accompagner au niveau par exemple de la fiscalité. Nous avons un autre outil en relation avec le ministère de l’économie donc l’accord d’établissement qui permet également aux entreprises de ne pas payer les taux conventionnels mais des taux réduits. Voilà, donc il y a un certain nombre d’initiatives comme ça que nous pouvons mettre en place d’un commun accord pour accompagner les entreprises qui veulent s’y mettre.

Le développement du secteur agricole a été inscrit au premier pilier du Plan national de développement 2022-2026 avec comme objectif, d’accélérer la diversification de l’économie congolaise. Pour ce faire, les opportunités de l’agro industrie sont immenses et le secteur bancaire est disposé à répondre aux sollicitations des opérateurs économiques.

Dans le secteur plus spécifique de l’agro business en dépit de la singularité de l’activité, les banques sont ouvertes à toutes les sollicitations pour peu qu’elles soient bancables c’est-à-dire susceptibles d’être financées par un investisseurs en l’occurrence une ou plusieurs banques.

L’agro-industrie constitue un vivier d’opportunités et de création de valeur en République du Congo. C’est sur ce thème que la mission multisectorielle du Club Afrique développement du groupe Attijariwafa a placé sa troisième édition dans le pays. Sa filiale Crédit du Congo se positionne en tant qu’un acteur majeur dans le financement de l’économie congolaise et notamment, du Plan national de développement 2022-2026.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com