DRC-Africa Business Forum : l’Afrique invitée à saisir l’occasion pour construire l’industrie des batteries et améliorer le taux de desserte en électricité

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Vue des participants au Dialogue politique présidentielle sur le thème : « Créer l’espace politique et un climat des affaires propices à une chaîne de valeur et un marché des batteries, des véhicules électriques et des énergies renouvelables en Afrique »

Les travaux du DRC-Africa Business Forum se sont ouverts ce mercredi 24 novembre 2021 au Palais du Peuple, à Kinshasa. Organisées en partenariat avec la commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), ces assises ont pour thème « Développer une chaîne de valeur régionale autour de l’industrie des batteries électriques et un marché des véhicules électriques et des énergies propres ».

Le Président Félix Tshisekedi a procédé mercredi 24 novembre 2021 au lancement à Kinshasa, des travaux de DRC-Africa Business Forum au Palais du Peuple. Dans son discours, le président Félix Tshisekedi a invité ses homologues africains à œuvrer ensemble pour construire cette industrie qui devrait offrir plusieurs opportunités notamment en matière d’amélioration du taux de desserte en électricité et à l’industrialisation. Pour le chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi ce forum est une véritable opportunité pour les leaders des secteurs publiques et privés de s’accorder les vues sur les enjeux du développement de l’Afrique et plus particulièrement sur le processus de sa transformation structurelle voulue par tous.

« Je voudrais inviter mes homologues africains à saisir l’occasion qui s’offre à notre continent, celle de construire ensemble l’industrie des batteries électriques dont le marché des véhicules représente 8,8 milliards USD d’ici 2025 et 46 000 milliards USD en 2050. Cette occasion est à saisir pour chasser l’obscurité en Afrique avec les batteries du futur qui permettront de stocker jusqu’à 500 mégawatts et améliorer ainsi le taux de desserte en électricité nécessaire, à l’industrialisation et au confort domestique ».

Félix Tshisekedi, président de la République Démocratique du Congo

Le président Tshisekedi a salué l’étude menée par Bloomberg « sur la fabrication des éléments précurseurs qui entrent dans la fabrication des batteries utilisées dans les véhicules électriques et dans la chaîne de production des énergies renouvelables ».

«Cette étude confirme que la République démocratique du Congo est au centre de la production des batteries électriques et doit non seulement prendre le leadership de la production régionale, mais aussi et surtout concevoir le marché et nous permettre de résoudre la question de la pauvreté de nos populations. Il en ressort que la République démocratique du Congo est plus compétitive par rapport aux autres pays du monde en termes de production. Le développement d’une mine de lithium à côté de celle du cobalt déjà existant va renforcer la position de la République démocratique du Congo comme meilleure destination des investissements».

Félix Tshisekedi, président de la République Démocratique du Congo

Il sied de noter que le principal objectif de ces assises est de développer une chaîne de valeur régionale autour de l’industrie des batteries et un marché des véhicules électriques et des énergies propres, mais aussi de rassembler des parties prenantes de haut niveau en vue de dialoguer, d’identifier les opportunités et de faciliter les investissements pour augmenter la part de l’Afrique dans la chaîne de valeur des batteries, des véhicules électriques et des énergies renouvelables.

La RD Congo représente près de 70% de la production mondiale de cobalt, tandis que plus de 25 millions de tonnes de réserves de cobalt, soit environ les deux tiers des réserves mondiales pouvant contribuer au développement des énergies propres , sont identifiées dans son sous-sol. Une situation qui place le pays dans une position stratégique pour jouer un rôle de premier plan dans cette nouvelle perspective orientée.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com