Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Egypte : vers l’exemption partielle des tarifs des transports publics pour les personnes âgées

Le Sénat égyptien a approuvé le 19 décembre 2021, l’exemption partielle des tarifs des transports publics pour les personnes âgées. Une mesure qui vise à renforcer le respect des droits des personnes âgées. La loi prévoit également la mise en place de maisons de retraite gratuites, la réduction de l’âge des bénéficiaires de 65 à 60 ans, la réduction de la charge de versement de la pension aux seniors, entre autres. 

En Égypte, les personnes âgées pourraient bientôt bénéficier d’une exonération partielle du coût des transports publics. Le 19 décembre 2021, le Parlement a approuvé un projet de loi autorisant l’exemption partielle des tarifs des moyens de transport appartenant à l’État pour les personnes âgées. Une loi sur les droits des personnes âgées présentée par le gouvernement lors d’une séance plénière tenue le 18 décembre 2021.

La nouvelle loi propose une peine maximale d’un an et une amende de 1 000 à 10 000 livres égyptiennes pour manquement au devoir pour toute personne en charge des plus de 60 ans. Elle prévoit également la mise en place de maisons de retraite gratuites, la réduction de l’âge des bénéficiaires de 65 à 60 ans, et la réduction de la charge de versement de la pension aux seniors. 

Le projet de loi interdit la discrimination fondée sur l’âge ou la religion. Il reconnaît ainsi les droits des personnes âgées tels qu’ils sont énoncés dans les conventions internationales dont l’Égypte est signataire. Il s’agit notamment du droit à la vie, à l’alimentation, à l’habillement, à un logement adapté à leur âge et à leur état de santé, à la liberté d’expression, et du droit de faire leur propre choix.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com