Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Gabon : le gouvernement sensibilise les opérateurs économiques au respect de la nouvelle mercuriale

Pour sensibiliser les opérateurs économiques du Gabon au respect de la nouvelle mercuriale, la Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) et celle du commerce ont effectué des visites sur le terrain le 26 septembre. Les contrevenants au non-respect de cette exigence s’exposent à des amendes allant jusqu’à 300 millions FCFA.

Pour faire respecter la nouvelle mercuriale au Gabon, la Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) et celle du commerce ont effectué une tournée de sensibilisation auprès des opérateurs économiques. Le non-respect des prix officiels pourrait coûter aux grossistes, demi-grossistes et détaillants une amende allant de 5 000 à 300 millions de FCFA ou une peine d’emprisonnement allant de 3 mois à 3 ans, prévient la direction de la DGCC.

“L’initiative des autorités gabonaises de lutter contre l’expansion des prix et la spéculation sur les prix de grande consommation est une bonne idée. mais il doit faire attention à trois principales choses visant à éviter que l’État gabonais devienne un père fouetta, L’État gabonais doit d’abord assainir son rôle vis-à-vis des prix, vis-à-vis de la société.”

Honoré Justin MONDOMOBE, Expert en Intelligence économique

Après cette phase de sensibilisation, le directeur général informe que la DGCC va passer à partir du 1er octobre 2022 à une phase répressive. Selon l’administration, les contrôles vont s’intensifier pour s’assurer que la mercuriale soit bien respectée. 

La direction de la concurrence devrait arrêter et cesser d’être une direction fouettable mais une direction d’analyse de la structure des prix des produits offerts aux consommateurs. Et c’est suite à ce je la, que l’État pourra lutter contre l’inflation et à la fois permettre aux secteur privé, aux commerçants aux démarcheurs et aux intermédiaires de s’en sortir et de vivre sinon ce serait paralysé complètement les PME. et paralysé complètement les petits commerçants tout en pensant protéger les consommateurs.”

Honoré Justin MONDOMOBE, Expert en Intelligence économique

Pour signaler des cas de non-application de la nouvelle mercuriale aux services compétents, une brigade mixte de contrôle, un numéro vert 8085, un numéro WhatsApp 061 000193, une page Facebook et un site Internet sont mis en place. Rappelons que cette nouvelle mercuriale a été signée le 15 septembre 2022 entre le ministre gabonais de l’Economie Nicole Roboty et les opérateurs économiques. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com