Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Gabon : l’inflation atteint 3,5 % à fin juin 222

Le Gabon a enregistré un taux d’inflation de 3,5 % à fin juin 2022.  Ce niveau qui est au-dessus du seuil de convergence Cemac est néanmoins sous contrôle d’après les prévisions sur l’inflation au niveau mondial en 2022 du Fonds Monétaire International.  

L’inflation au Gabon a franchi le critère de convergence régionale de la CEMAC qui est de 3 % à fin juin 2022 d’après la note de conjoncture du ministère de l’Économie. Le niveau d’inflation a ainsi atteint 3,5%. Cette hausse concerne notamment les prix des denrées alimentaires qui ont crû de 2,3 %. 

Au-delà de l’inflation mondiale, le Gabon avec ses pouvoirs publics ont réussi à maîtriser le niveau d’inflation. Et c’est l’avantage dû aux efforts de la communauté c’est-à-dire la CEMAC, Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale.

Jean Marie BIADA, economiste 

Toutefois, l’inflation est sous contrôle au Gabon. Le Fonds Monétaire International classe le Gabon sur la liste des pays au monde les moins touchés par l’inflation en 2022. À en croire les économistes, cette bonne performance du Gabon s’explique par la structure de son économie, mais aussi par les mesures mises en place par le Gouvernement afin de limiter la hausse des prix et préserver le pouvoir d’achat des ménages.

Pour ce qui est des mesures prises par les pouvoirs publics gabonais, cela s’est ressenti favorablement près de ménage par une sorte de stabilisation des cours que les ménages ont l’habitude de consommer. Son pays le plus voisin le plus direct c’est le Cameroun, qui approvisionne en culture vivrière, or localement ces prix n’ont pas flambé. C’est la raison pour laquelle, au niveau de la ménagère on ne peut pas ressentir l’effet que l’inflation sur le marché international a provoqué.

Jean Marie BIADA, economiste 

Par ailleurs, le taux d’inflation dans la zone Cemac est projeté à 5,2% à fin 2022. Pour tenter de juguler ce niveaux d’ inflation annoncé, la Banque des États de l’Afrique centrale a une nouvelle fois revu à la hausse deux de ses principaux taux directeurs qui passent de 4% à 4,5% s’agissant du taux d’intérêt des appels d’offres et de 5,75% à 6,25% pour celui du taux de la facilité de prêt marginal. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com