Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Guinée équatoriale : la peine de mort officiellement abolie

Le président de la République de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a aboli la peine de mort le 19 septembre 2022. C’est la concrétisation d’un processus engagé en 2019. La Guinée Equatoriale souhaitait s’aligner à une exigence de la Communauté des pays de langue portugaise.

Pour une Guinée Equatoriale meilleure”, le président de la République Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a aboli la peine de mort le 19 septembre 2022. Un moment historique pour le pays, selon le vice-président du pays, Teodoro Obiang Nguema Mangue, qui a rendu l’information publique sur Twitter. C’est la concrétisation d’un processus engagé en 2019. Une avancée dans le sens du respect des droits de l’Homme, saluée par la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme par intérim, Nada Al-Nashif. La Guinée Equatoriale est désormais le 25è pays africain à avoir aboli cette sentence judiciaire, jugée incompatible avec les principes fondamentaux de l’humanité.

Dans son souci d’intégration internationale et multilatérale, notamment dans la logique des grands ensembles géopolitiques, ce régime a envie de multiplier ses partenaires et fait face à des conditionnalités. On peut comprendre cette accession à une nouvelle phase du Code pénal qui est ainsi amélioré et modernisé grâce notamment à l’abolition de la peine de mort.

Julio ASSOMO, Analyste politique Cameroun

La suppression de la peine capitale en Guinée Equatoriale va entrer en vigueur dès décembre 2022, selon la loi. Les autorités équato-guinéennes doivent encore cependant mettre fin à la torture et à la détention extrajudiciaire par « les organes de l’État”, une autre promesse du gouvernement formulée depuis 2014.

On peut espérer que ceci marque le début d’une nouvelle donne qui permet d’améliorer l’état de droit en général, et plus loin, la démocratie, notamment, le partage des responsabilités ou la séparation des pouvoirs. Donc, on peut espérer qu’au niveau de la justice, on aura des juridictions… une justice beaucoup plus indépendante.

Julio ASSOMO, Analyste politique Cameroun

Le Parlement de la Guinée Équatoriale a adopté l’abolition de la peine de mort le 17 août 2022 par 99 députés sur 100 que comptent la chambre législative. La dernière exécution de neufs condamnés à mort a été effectuée en 2014 dans le pays. Depuis, un moratoire temporaire sur l’application de la peine capitale avait été instauré.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com