Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Le Gabon accueille la semaine africaine du climat 2022 du 29 août au 02 septembre 2022

Le Gabon accueille du 29 au 2 septembre 2022, la semaine africaine du climat. Au- delà d’un simple rendez-vous politique, l’événement permettra de partager sur les actions en cours afin de réduire les impacts climatiques et de construire des communautés résilientes ou encore de positionner les pays africains comme des leaders dans la réponse mondiale au changement climatique. 

Le Gabon accueille du 29 au 2 septembre 2022, la semaine africaine sur le climat, un rendez-vous qui permettra de discuter des avancées et autres mécanismes en cours, ceux à entreprendre, afin de réduire les impacts climatiques et de construire des communautés résilientes, capables de lutter efficacement contre les effets des changements climatiques dont les sévices sur le  globe  sont de plus en plus perceptibles.

Le Gabon va être la capitale de l’Afrique pour les changements climatiques. On va créer une grande messe pour essayer de trouver des solutions aux changements climatiques pour préparer la route vers la COP 27 qui va se tenir en Afrique, en Egypte pour essayer de faire avancer cet agenda climatique est d’une importance capitale pour l’Afrique.

Lee White, Ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement

Contributeur majeur à l’absorption du CO2 dans le monde grâce à ses programmes de préservation de sa forêt, le Gabon, grâce à sa politique sur le contrôle des émissions de carbone, vise l’objectif carbone positif jusqu’en 2050. Le pays s’était déjà engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre à hauteur de 50% en 2015. Cette Semaine africaine du climat est l’occasion de faire avancer la mise en œuvre du pacte de Glasgow pour le climat et de l’accord de Paris mais surtout de positionner les pays africains comme des leaders dans la réponse mondiale au changement climatique. 

On a un bilan positif en matière d’émission de dioxyde de carbone, et lorsqu’on regarde le continent africain, nous ne sommes responsables que de 3% des émissions globales. En Afrique on doit faire l’effort pour maîtriser mais ce n’est pas nous le problème. Le problème c’est le pays du G20, les pays développés qui ont rempli l’atmosphère de CO2, ce qui met en risque aujourd’hui le développement de l’Afrique et même la vie de nos semblables dans certains pays.

Lee White, Ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement

La Semaine africaine du climat 2022, selon l’ONU, sera aussi une étape clé pour la COP 27, la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, qui se tiendra en Égypte en novembre 2022.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com