Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Le Maroc réitère son engagement en faveur d’une Afrique stable et prospère

Le Maroc abrite du 25 au 27 octobre, à Tanger, une conférence politique qui porte sur « la promotion du Nexus Paix, Sécurité et Développement, perspective d’une intégration régionale ». À l’occasion de cette rencontre, le Royaume réitère son engagement pour une réorientation des efforts pour infuser davantage le triple nexus paix, sécurité et développement au sein de l’architecture institutionnelle africaine.

En Afrique, la prévalence de la violence liée à l’extrémisme et à la radicalisation a été multipliée par 17 depuis 2009, faisant ainsi du Continent la région du monde la plus touchée par le terrorisme et son impact sur l’économie africaine s’élève à 171 milliards USD sur les 10 dernières années. Afin de lutter efficacement contre ce fléau, la ville de Tanger abrite depuis le 25 octobre 2022, une conférence sur le Nexus entre la paix, la sécurité et le développement. Intervenant par visioconférence, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a réitéré l’engagement du Maroc pour une Afrique pacifique, stable et prospère. Il a également plaidé pour la mise en place d’un fonds de l’Union Africaine pour le développement.

« Le Maroc réitère son engagement pour une réorientation des efforts pour infuser davantage le triple nexus au sein de notre architecture institutionnelle, en mettant en avant les quelques pistes de réflexion suivantes : premièrement, en considérant sérieusement l’idée de mettre en place un Fonds de l’UA pour le Développement, à l’instar du Fonds pour la Paix, dédié à financer l’action collective africaine en matière de développement socio-économique et humain. Deuxièmement, en explorant les pistes et mécanismes susceptibles de renforcer les synergies et la coordination entre les différents organes chargés du développement durable, de la paix et de la sécurité et de la gouvernance en Afrique. »

Nasser Bourita, Ministres des Affaires étrangèresMaroc

Le ministre Nasser Bourita a également préconisé l’instauration de la continuité de cette Conférence politique en l’institutionnalisant en tant que « Processus de Tanger », pour la création d’une dynamique positive en faveur de la stabilité et de l’essor du Continent.

« L’instauration de la continuité de cette Policy Conference en institutionnalisant en tant que « Processus de Tanger », qui impliquera toutes les parties prenantes y compris le secteur privé dans la création d’un momentum positif en faveur de la stabilité et de l’essor du Continent. L’objectif sera aussi d’élaborer des données fiables sur la mise en place du triptyque « paix, sécurité et développement » dans la concrétisation de l’Agenda 2063 et des ODD. »

Nasser Bourita, Ministres des Affaires étrangèresMaroc

Selon les autorités, le choix du Maroc pour l’accueil de cette conférence constitue un gage de reconnaissance envers la contribution du Royaume à cette thématique. Élu membre du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine pour la période 2022-2025, lors du 35ème Sommet de l’institution panafricaine en février 2022, le Maroc qui assure pour le mois d’octobre 2022 la présidence de cette instance décisionnelle de l’Union a érigé l’approche basée sur le « nexus paix, sécurité et développement » au cœur de son engagement pour l’Afrique.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com