Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Mali : les autorités mettent fin aux activités des ONG financées par la France

Suite à l’annonce de la suspension de l’aide publique au développement de la France envers le Mali, Le ministère malien des Affaires étrangères considère cette décision comme une mesure visant à manipuler l’opinion publique et internationale. Les autorités maliennes ont annoncé à leur tour des mesures dont l’interdiction, avec effet immédiat, de toutes les activités menées par les ONG opérant sur le territoire et financées par la France. 

Le gouvernement malien de transition dit tenir compte de la décision prise par la France le 16 novembre 2022 sur la suspension de son aide publique au développement à destination du Mali ainsi que la  suspension de  l’octroi direct aux ONG françaises, des fonds mis à disposition dans le cadre de l’action humanitaire de la France au Mali. Le gouvernement malien de transition, par la voix du Premier ministre par intérim le colonel Abdoulaye Maiga, a qualifié, le 21 novembre, la mesure de la France d’allégations fantaisistes sans aucun fondement et d’un non évènement.

« La suspension de l’aide humanitaire de la France au Mali est peu significative par rapport à l’apport de la diaspora malienne vivant dans ce pays vis à vis du Mali. Donc Les autorités maliennes de la transition peuvent se passer de cette aide au développement parce que pendant Les 6 mois qu’a duré les sanctions économiques financières de l’UEMOA et de la CEDEAO le Mali a toujours réussi à assumer sa souveraineté en matière économique en apurant la dette intérieure et en payant les salaires en tant que tels »

Aboudramane Coulibaly, Analyste Politique

D’après les autorités maliennes, ces décisions ont été prises par les autorités françaises au motif de la coopération militaire Mali-Russie et des risques de détournement de cette aide. Pour le gouvernement de la transition malienne, cette déclaration serait un subterfuge destiné à tromper et manipuler l’opinion publique nationale et internationale aux fins de déstabilisation et d’isolement du Mali.

 » Une tell décision de suspendre l’aide au développement au Mali, la crainte essentielle c’est d’avoir un effet dominion avec Les autres bailleurs de fond, notamment Les bailleurs de fond bilatéraux comme la banque mondiale et également la banque africaine qui dans le cadre du portefeuille intérieure du Mali intervient dans de nombreux secteur d’activités notamment le secteur d’activité de l’education et de la Santé et l’agriculture et même la sécurité »

Aboudramane Coulibaly, Analyste Politique

Comme mesure visant à contrecarrer ces menaces, les autorités de transition maliennes ont décidé d’interdire, avec effet immédiat, toutes les activités menées par les ONG opérant au Mali sur financement ou avec l’appui matériel ou technique de la France, y compris dans le domaine humanitaire. Rappelons que c’est depuis février 2022 que la France a notifié par voie diplomatique la suspension de sa coopération au développement avec le Mali. Les relations entre les deux pays se sont dégradées depuis le second coup d’État mené par les militaires en mai 2021.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com