Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Mali : l’ONU se prononcera par vote sur la prolongation du Mandat de la MINUSMA le 29 juin

L’ONU a examiné le renouvellement du mandat de la Minusma, Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali, ce lundi 13 juin 2022. Le mandat de la MINUSMA arrive à échéance à la fin de ce mois. Ainsi, le Secrétaire général a recommandé de le renouveler pour un an de plus. 

La question du maintien ou non de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali Minusma se pose actuellement avec acuité. Au Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies, l’organisme qui a examiné, ce lundi 13 juin, la question de  prolongation du séjour des Casques bleus au Mali, pays confronté au jihadisme, va se prononcer par vote le 29 juin prochain.

La décision de renouveler ou de non renouveler le mandat de la Minusma,  intervient dans un contexte de stabilité essentiellement dans le nord du Mali et dans le centre de la région de Mopti, en raison des opérations militaires en cours. Ce renouvellement intervient dans un contexte où nous sommes aujourd’hui dans l’impasse avec le G5 Sahel. Donc la Minusma intervient comme une alternative crédible, dans le cadre de l’interconnexion des renseignements militaires entre les fuseaux Est et les fuseaux Ouest.

Aboudramane COULIBALY, Analyste politique Mali 

Les membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont exprimé leurs inquiétudes face à l’augmentation des violations civiles. Les auteurs présumés de ces agissements seraient des membres tant des groupes extrémistes que des forces de sécurité maliennes positionnées dans le centre du Mali.  En outre, 7,5 millions de personnes auraient besoin d’assistance humanitaire à travers le pays selon les estimations sur la situation humanitaire du Mali en 2022.

 Dans l’architecture du mandat de la minusma, les opérations de maintien de la paix se déroulent essentiellement dans le centre et dans le nord du Mali, alors que, face aujourd’hui à la pression des opérations militaires en cours dans le centre et dans le Nord, les groupes djihadistes de plus en plus à travers les attaques répétées se sont déplacés vers les régions du sud-est. Donc voilà autant d’éléments qui peuvent justifier aujourd’hui, la redéfinition dans un cadre conceptuel et géostratégique, de ce mandant. Il doit pouvoir couvrir non seulement les régions du nord et le centre mais également certaines régions dans le sud.

Aboudramane COULIBALY, Analyste politique Mali 

Présente au Mali depuis 2013, la Minusma compte actuellement près de 15 000 casques bleus et policiers. Toutefois, son mandat expire le 30 juin 2022. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com