Mozambique : plus de 3000 soldats déployés pour renforcer la lutte anti-terroriste

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le Mozambique subit de violentes attaques qui ont causé 3 340 décès et près de 800 000 déplacés dans la province de Cabo Delgado, selon l’Agence des Nations unies pour les réfugiés. Une situation d’urgence sécuritaire qui nécessite le déploiement de forces armées internationales. En effet, l’Union européenne a entamé une mission militaire pour former des troupes mozambicaines à la lutte contre le terrorisme.

3 100 soldats africains, européens et américains ont été déployés au Mozambique pour renforcer la lutte contre le terrorisme. C’est dans le cadre d’une mission de formation militaire spécialisée lancée par l’Union européenne le 3 novembre 2021. La mission de deux ans vise à soutenir les troupes mozambicaines dans la lutte contre l’insurrection djihadiste et la protection des civils.

La mission comptera 140 officiers de formation. Depuis la découverte en 2013 d’importants gisements de gaz évalués à 160 trillions de pieds cubes au nord du Mozambique, le pays est confronté à une augmentation de l’insurrection djihadiste. Les attaques ont entraîné plus de 3 000 morts et près de 800 000 déplacés dans cette partie du pays, selon l’Agence des Nations unies pour les réfugiés.

Rappelons que l’Union européenne avait déployé plus de 1000 soldats au Mozambique en septembre 2021, après la meurtrière attaque terroriste du 24 mars perpétrée dans la ville de Palma. Le Rwanda et l’Afrique du Sud avaient également envoyé plus de 2500 militaires plus tôt cette année, pour aider le Mozambique à contrer les attaques terroristes.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com