Niger : 18 victimes dans l’effondrement de la mine d’or dans la commune de Dan Issa

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Au Niger, des dizaines de personnes ont été ensevelies suite à l’effondrement d’une mine d’or artisanale qui a fait au moins 18 morts dans la commune de Dan Issa, région de Maradi . Le drame est survenu le dimanche soir et ce mardi encore, les secouristes sont à pied d’œuvre pour retrouver d’éventuels survivants. Déplorant la situation, le Gouvernement a décidé de la fermeture dudit site.

Au moins 18 personnes sont mortes dans l’effondrement d’une mine d’or artisanale dans la région de Maradi au sud du Niger.  Devenu un pôle d’attraction depuis quelques mois suite à  la découverte de l’or, le site de Kondago vient d’enregistrer l’un des plus grands accidents survenu dimanche soir lorsque des puits artisanaux se sont effondrés. 

Les recherches se poursuivent toujours sur les lieux du drame et sont difficiles du fait du manque de moyens adaptés pour ce genre de tragédie. Un bilan qui pourrait s’alourdir selon les orpailleurs  car d’autres personnes sont toujours piégées sous le sable.

Découvertes il y a quelques 3 mois, les mines de Garin-Liman attirent des milliers d’orpailleurs artisanaux qui viennent des différentes régions du Niger et du Nigeria. Déplorant la situation, le Gouvernement a décidé de la fermeture dudit site.

Selon les autorités, les activités anarchiques effectuées sur ce site ne génèrent que de faibles retombées économiques. Aussi, le site présente plusieurs menaces dont entre autres, des menaces sur la sécurité des personnes, la fréquentation scolaire, l’occupation des espaces champêtres, l’hygiène et la santé des populations, l’exploitation des femmes, des filles et des jeunes enfants. 

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com