Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

RD Congo : le président Félix Tshisekedi mobilise la population contre « la guerre d’agression »

Le chef de l’Etat de la République démocratique du Congo a appelé, jeudi 3 novembre, les Congolais à se mobiliser contre « l’agression rwandaise via le M23 », dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu. Le président Félix Tshisekedi  a lancé cet appel dans un message diffusé sur les antennes de la Radio-Télévision nationale congolaise (RTNC), appelant à sauver la nation à travers une mobilisation tous azimuts. Dans cet appel à l’effort de guerre, le chef de l’Etat a réitéré son engagement constitutionnel à défendre la patrie jusqu’au sacrifice suprême.

Privilégier la diplomatie à la guerre, le discours du président Félix Tshisekedi à l’adresse de la nation sonne comme un dernier recours. Face aux attaques dans le territoire de Rutshuru au Nord Kivu, imputées au M23, un groupe créé à la suite de la guerre du Kivu et composé d’ex-rebelles du CNDP, le chef de l’Etat exprime le désarrois de son pays, suite à l’issue jugée insatisfaisante des voies explorées pour un retour au calme. Les jeunes congolais sont ainsi appelés à faire valoir leur sens du patriotisme, en s’enrôlant dans les forces armées républicaines et la police nationale. Objectif: protéger efficacement l’intégrité territoriale et assurer la sécurité des Congolaises et Congolais, contre toute agression ou attaque d’où qu’elle vienne.

 « La guerre qui nous est imposée par nos voisins exige de chacun de nous des sacrifices. C’est le moment de taire nos divergences politiques pour défendre tous rassemblés, notre mère patrie. Notre histoire et notre marche commune ont, sans cesse, démontré que loin de s’effondrer, notre Nation et son peuple ont toujours relevé ce genre de défis et nous en sommes toujours sortis victorieux. Restons tous unis derrière nos forces de  »

Félix Tshisekedi, Président de la RépubliqueRD Congo

Dans son adresse à la nation, le chef de l’État regrette que ce qu’il appelle la guerre d’agression a provoqué des déplacements de plus de 200 000 personnes, occasionnant ainsi un drame humanitaire dans le Nord-Kivu. Ces victimes risqueraient de se retrouver en dehors de chez eux sans logis, sans nourriture et sans soins, déplore le président Félix Tshisekedi, qui fait mention des instructions précises données au gouvernement pour leur rassemblement et prise en charge. Il a par ailleurs lancé une mise en garde contre « les traîtres et autres brebis galeuses qui servent les intérêts de l’ennemi », prévenant que cette catégorie de personnes sera exposée à la rigueur de la loi.

Tout en renouvelant mon appel lancé à nos jeunes qui en ont la vocation, de s’enrôler massivement dans nos forces armées. Je réitère l’instruction faite au chef d’État major général, d’accélérer à cet effet la mise en place de centres de recrutement à travers les 26 provinces que comptent notre pays. 

Felix Tshisekedi, Président de la RépubliqueRD Congo   

Au mois d’octobre 2022, Félix Tshisekedi a rencontré à nouveau le président Paul Kagame autour du président Français Emmanuel Macron, et à l’initiative de ce dernier en marge de l’Assemblée Générale de Nations-Unies à New-York. Il a été acté le principe d’un cessez-le-feu immédiat et du retrait sans condition du M23 des positions qu’il occupe. Le président congolais regrette que toutes ces rencontres n’aient pas produit de résultats escomptés.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com