Tanzanie : mise en placed’ un programme de valorisation énergétique des déchets agro-industriels

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Dans la région de Pwani en Tanzanie, l’accès à l’électricité est très limité. Pourtant le taux d’électrification nationale est estimé à 84.6% en 2020. Pour remédier à cette situation qui accable le quotidien de 60 000 personnes,  l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel avec l’aide du gouvernement a mis en place un programme de valorisation énergétique des déchets agro-industriels qui a vocation à améliorer l’alimentation en électricité à partir de sources d’énergies renouvelables évalué à près de 6 millions USD.

En 2020, la Tanzanie a signalé un taux d’électrification de 84,6 %. Cependant, l’île de Mafia, dans la région de Pwani ne bénéficie que de 2 200 kWh insuffisant pour ses 60 000 habitants. Fort de ce constat, le gouvernement tanzanien et l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) ont mis en place un programme de valorisation énergétique des déchets agro-industriels qui a vocation à améliorer l’alimentation en électricité à partir de sources d’énergies renouvelables.

Pour atteindre l’objectif de ce projet qui est la production de 1 400 kW d’électricité par heure,plus de 4 millions de dollars ont déjà été débloqués selon l’Onudi sur les 5,277 millions usd nécessaires. Une opération qui concrétisée permettra de réduire les émissions de dioxyde de carbone nocif à l’environnement estimées actuellement à plus d’un million de tonnes.

À travers ce projet, l’Onudi soutient également les efforts du gouvernement de la Tanzanie pour couvrir les besoins en électricité de l’ensemble de ses populations. Ainsi, l’ Etat envisage d’augmenter la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique du pays, de 550 MW d’ici 2023. 

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com