Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Tchad : l’écrivain Vounsoumna Baizouma lauréat du Grand Prix Littéraire de l’année 2022

Au Tchad, le Grand Prix Littéraire de l’année 2022 est décerné à l’écrivain Vounsoumna Baizouma, pour son ouvrage “Le Pouvoir et le Fils”. Un roman de fiction qui s’intéresse aux faits politiques notamment la conquête du pouvoir, la conservation du pouvoir et l’organisation de la vie politique en Afrique. Pour l’auteur, cet ouvrage est une initiation à la politique et un appel à la promotion de la démocratie, de la bonne gouvernance et de la tolérance dans un contexte d’instabilité. Il espère, à travers cette fiction, conscientiser la jeunesse pour lutter contre les violences en milieu politique. 

L’ouvrage « Le pouvoir et le Fils” de l’écrivain Vounsoumna Baizouma Emmanuel est nominé Grand Prix Littéraire du Tchad pour l’année 2022. Ce roman de 115 pages est reconnu par l’académie nationale comme un chef œuvre de conscientisation de la jeunesse et de promotion de la bonne gouvernance. Inspiré par les histoires politiques du continent africain, l’auteur a construit une narration des faits politiques et militaires qui se déroulent dans un contexte fictif et plein de suspense.

« Mon inspiration est née de l’observation de la vie politique, tant au niveau national, qu’africain. Il s’agit précisément des manières de la conquête du pouvoir que ce soit par les urnes ou par les armes, des manières d’organiser la vie politique mais surtout des manières de conserver le pouvoir. Et cette analyse des faits politiques m’a amené à créer un concept que j’ai appelé “éliminisme” autour duquel la narration est construite.»

VOUNSOUMNA BAIZOUMA EMMANUEL, Écrivain

L’auteur estime que cet ouvrage édité aux éditions Toumaï est un appel à la reconstruction et à la pacification de la société, de plus en plus soumise aux manipulations politiques qui aboutissent souvent aux violences.

“A travers ce roman de fiction, je voudrais contribuer à la promotion de la démocratie, de l’alternance politique mais surtout appeler les jeunes qui sont les acteurs majeurs de la vie en société, à rejeter les violences en milieu politique. Je voudrais également rappeler que chaque pays, chaque société a ses réalités politiques qui lui sont propres et qu’il faut éviter de faire des jugements hâtifs et sans fondement sociologique.”  

VOUNSOUMNA BAIZOUMA EMMANUEL, Écrivain

Le jury de l’académie nationale du Grand prix littéraire du Tchad de l’année 2022 a recommandé l’inscription de cet ouvrage au programme scolaire pour initier les jeunes aux théories et pratiques politiques. Pour rappel, le Grand prix littéraire est un prix initié par la Maison des patrimoines culturels du Tchad pour récompenser chaque année les acteurs littéraires et promouvoir les œuvres littéraires au niveau national.  

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com