Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Zambie : 14,03 milliards USD à mobiliser pour combler le déficit en électricité du pays jusqu’en 2040

Le gouvernement zambien a approuvé l’augmentation progressive des tarifs de l’électricité. Une politique qui vise à attirer davantage d’investissements dans le secteur de la production d’électricité à cause de l’incapacité de la compagnie publique d’électricité zambienne de supporter l’augmentation de la demande de plus en plus grandissante. 14,03 milliards de dollars sont nécessaires pour combler les besoins dans les secteurs de la production, la transmission et la distribution d’électricité entre 2021 et 2040.

Les tarifs de l’électricité vont augmenter de 17% pour inciter les investisseurs privés dans le secteur de la production de l’électricité, ainsi en a décidé le gouvernement zambien le 13 janvier 2023. L’augmentation progressive, qui s’étalera sur cinq ans, devrait permettre de juguler la crise énergétique en perspective à cause de la demande de plus en plus grandissante. 

« Il n’y a pas d’autre option. Il n’y a pas d’autre choix. Ne rien faire n’est pas une solution, car nous savons que dans les cinq prochaines années, nous aurons des pénuries d’électricité graves et nous ne voulons pas suivre cette voie »

Situmbeko Musokotwane, Ministre des Finances et de la Planification nationale

D’après le directeur général de l’Office de régulation de l’énergie (ERB), Yohane Mukabe, les tarifs pratiqués en Zambie ne reflètent pas les coûts, et les besoins en termes de production, de transmission et de distribution de l’électricité sur la période 2021 – 2040 s’élèvent à 14,03 milliards de dollars. 

“Il est nécessaire d’investir dans le système électrique pour répondre à la demande croissante. Selon l’étude, les principaux moteurs de la demande entre 2021 et 2040 seront les clients domestiques, résidentiels et commerciaux. Un total de 14,03 milliards de dollars est nécessaire pour la production, le transport et la distribution entre 2021 et 2040. Les tarifs actuels ne reflètent pas les coûts et devront augmenter en moyenne de 17 % entre 2020 et 2025 en dollars réels.”

Situmbeko Musokotwane, Ministre des Finances et de la Planification nationale

Zesco, la compagnie publique de l’électricité, n’est pas en mesure de faire face à l’augmentation attendue dans ce pays d’Afrique australe où seulement 20% de la population a accès à l’électricité, avec des délestages fréquents,pouvant aller jusqu’à 12 heures par jour. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com