Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Le Zimbabwe affiche une production record de 375 000 tonnes de blé à fin 2022

Le Zimbabwe a enregistré une récolte de 375 000 tonnes de blé fin 2022. La récolte record rend ainsi le pays autosuffisant en blé. La production exceptionnelle de blé permettra au Zimbabwe de s’affranchir des importations de blé en 2023. Auparavant, 44 % du blé consommé dans le pays provenait d’Ukraine et de Russie.

Le Zimbabwe a enregistré une récolte de 375 000 tonnes de blé fin 2022, selon des données officielles. C’est le résultat d’une politique gouvernementale, à l’avant-garde de la rupture des chaînes d’approvisionnement en blé, causée depuis février 2022 par la guerre russo-ukrainienne. La récolte record rend ainsi le pays autosuffisant en blé. Le Zimbabwe connaît des besoins annuels en blé estimés à 360 000 tonnes.

“Nous n’avons jamais eu une grosse récolte comme celle-là. Dans le passé, nous tournions autour de 140 000 à 150 000 (tonnes) où nous disions que nous avions très bien fait, mais cette année, cela a doublé en fait. Cela a dépassé nos attentes. Notre objectif est de devenir une plaque tournante régionale pour le commerce, où nous produirons plus que ce dont nous avons besoin et pourrons exporter vers les pays voisins où la production de blé est probablement inexistante ou très faible.”

Rocky MUTENHA, Président-directeur général du Grain Marketing Board

Le secret de la réussite du programme public de développement de la filière céréalière, qui a principalement supporté la culture du blé, repose sur la participation du secteur privé. Plus de 33% du financement de la campagne agricole 2022 de cette spéculation a été apporté par les entreprises privées. Jusqu’ici, l’Etat seul investissait 100% de la culture de blé dans le pays.

“Il est plus profitable d’encourager la participation du secteur privé plutôt qu’une situation dans laquelle le gouvernement soutient 100 % de l’agriculture dans une économie. Cette politique n’est plus considérée comme durable”

John BHASERA, Secrétaire permanent du ministère de l’AgricultureZimbabwe

L’exceptionnelle production de blé va permettre au Zimbabwe de s’affranchir des importations de blé en 2023. Auparavant, 44% du blé consommé dans le pays provenait d’Ukraine et de Russie. En plus du blé, le Zimbabwe a été déclaré en sécurité alimentaire en décembre 2022 par le gouvernement. Les réserves alimentaires du pays sur les onze prochains mois sont estimées à environ 467 000 tonnes métriques de maïs et 77 000 tonnes métriques de céréales traditionnelles

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com