Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : 11 pays membres de la Francophonie en proie à des troubles sécuritaires

En 2022 en Afrique, 11 pays sur 32 membres continentaux de l’Organisation internationale de la Francophonie vivent des situations d’insécurité. Dans le Sahel particulièrement, les violences terroristes ont causé près de 2,7 millions de déplacés internes. L’OIF participe à la prévention et la résolution des conflits en Afrique, à la fois sur les plans politique et socio-éducatif en s’aidant de ses programmes dédiés à la diplomatie en faveur de la paix.

En 2022 en Afrique, 11 pays sur 32 membres continentaux de l’Organisation internationale de la Francophonie vivent des situation d’insécurité. Globalement, le terrorisme est une menace sécuritaire commune à tous les pays africains membres de cette organisation. Dans le Sahel particulièrement, les violences terroristes ont causé près de 2,7 millions de déplacés internes. Dépourvue d’un bras armé, l’OIF dont la paix est une des valeurs cardinales, intervient tout de même dans la prévention des crises et des conflits.

“Nous sommes une de plusieurs organisations internationales qui travaillons sur des questions sécuritaires notamment à travers nos programmes de politique et de gouvernance. Nous n’avons pas d’armée. Mais, notre contribution aux côtés d’autres organisations plus impliquées dans le domaine sécuritaire, je pense à nos partenaires, notamment les Nations Unies, nous venons en complémentarité dans notre dialogue avec les pays qui ont des problèmes sécuritaires. Nous en avons beaucoup. Vous savez que toute la région du Sahel notamment est composée de pays membres de notre organisation et il s’agit d’une région qui connaît des difficultés sécuritaires énormes à cause du terrorisme”

Louise MUSHIKIWABO, Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonieRwanda

Pour l’OIF, la proximité entre les populations victimes des conflits et des forces de maintien de la paix contribue à la lutte contre les crises sécuritaires. En plus de participer à la mise en œuvre  des politiques de sécurité, l’organisation francophone accompagne les soldats déployés dans les théâtres de conflits par des programmes de formation linguistique.

“Je voudrais citer nos programmes dédiés à la langue française et à l’adaptation culturelle que nous destinons aux forces de maintien de la paix onusienne. De la formation pour que les troupes qui opèrent sur des théâtres d’insécurité dans l’espace francophone puisse communiquer avec les acteurs locaux”

Louise MUSHIKIWABO, Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonieRwanda

En matière de promotion de la paix en Afrique, l’OIF mène une diplomatie préventive auprès des autorités nationales. Un mécanisme, le Réseau francophone de prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent, mis en place en 2018, s’appuie sur 70 experts issus de 20 pays. C’est ainsi que l’OIF contribue au dialogue et à l’amélioration de la gouvernance.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com