Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : 45 projets annoncés pour une valeur de 57,4 milliards usd

Dans l’optique de promouvoir le développement économique de l’Afrique, l’Africa Investment Forum, qui vise à encourager un environnement d’affaires favorable, se tient du 15 au 17 mars 2022. En prélude à cette 3ème édition du forum, ses fondateurs ont annoncé la sélection de 45 projets d’une valeur de 57,4 milliards USD. Avec un accent sur la santé, le développement des infrastructures, la couverture électrique, ces projets bancables qui seront examinés, pourront contribuer à la création de 3,8 millions d’emplois.

En prélude à la troisième édition de l’Africa Investment Forum, qui se tient du 15 au 17 mars 2022, les partenaires fondateurs du Forum ont annoncé 45 projets bancables sélectionnés pour une valeur de 57,4 milliards USD. Ces 45 transactions représentent un potentiel total de 3,8 millions d’emplois directs et indirects pour les jeunes, les femmes et les entrepreneurs africains.

“ Il y a un engagement énergique à faire avancer l’Africa Investment Forum. Au-delà de favoriser les investissements, Africa Investment Forum s’emploie à promouvoir un environnement favorable aux affaires dans les pays africains. Les bonnes politiques font les bons investissements”.

Chinelo Anohu, Directrice d’Africa Investment ForumNigéria

Sur les 45 transactions qui seront présentées, cinq sont déjà connues du public. Il s’agit notamment d’un investissement visant à développer plus de 220 kilomètres de lignes de transmission électrique dans le cadre d’un accord de partenariat public-privé à long terme. Un projet dont l’objectif à dix ans est de déployer une infrastructure à large bande à plus de 800 000 clients résidentiels et petites entreprises, un projet de création d’un centre biomédical et pharmaceutique.

Quand on parle de l’Afrique et qu’on aligne quelques centaines de milliards de dollars et qu’on parle de quelques millions d’emplois, on a l’impression que c’est énorme en termes d’argent et d’emplois. Cependant, l’Afrique est un continent pauvre qui a plus que besoin de financement et d’emplois pour son expansion. Tout cela réuni est louable, mais il faut faire davantage pour galvaniser l’employabilité et l’investissement en Afrique.

Al kitengeEconomiste – RD Congo

Pour le président de la Banque africaine de développement, Dr Akinwumi Adesina, il est important d’accentuer les actions sur  la sécurité et la souveraineté de l’Afrique en matière de soins de santé. Une opération qui passera par la construction d’infrastructures de santé de qualité, le développement de l’industrie pharmaceutique du continent et l’augmentation de la capacité de fabrication de vaccins.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com