Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique – HackerLab 2022 : le Bénin vainqueur de la compétition

En vue de lutter efficacement contre les cybermenaces, la CEDEAO et l’agence des systèmes d’information ASIN ont co-organisé l’édition 2022 du “HackerlLab” axée sur le thème jeune CEDEAO engagée contre les cybermenaces. La compétition a réuni  cinquante challengers venus de la Mauritanie et de 11 pays de la CEDEAO. Avec un score de 9830 points le Bénin a remporté la compétition.  

Soucieux du développement des compétences et de la culture de la sécurité numérique en Afrique et au Bénin, la CEDEAO et l’agence des systèmes d’information et du numérique (ASIN) ont co-organisé du 10 au 12 octobre à Cotonou, l’édition 2022 du “HackerlLab”.  Cette compétition a réuni des jeunes challengers des pays membres de la CEDEAO et de la Mauritanie. Durant 48H d’affilée, les Error du Nigeria ont eu une très belle accélération à l’entame de la compétition mais sur la dernière ligne droite les  W4Rn!NG, vainqueur de l’édition 2022 ont su tirer leur épingle du jeu et ont  engrangé 9830 points contre 8750 pour le Nigéria.      

“ Ce qu’on fait en local c’est bien mais on se croyait meilleur dans notre propre pays mais à rentrer ces autres pays qui sont venus nous combattre ici franchement c’était rude et à un moment donné on y croyait même pas parce que on sentait cette pression la montée” 

NASSYM ALASSANE , Vainqueur du HackerLab au sein des W4Rn!NGBénin

“ C’est très intéressant d’avoir participé à ce challenge. Nous n’avons eu aucun problème avec la connexion Internet, ni aucune obstruction. Tout s’est bien déroulé et les épreuves sont abordables. Je souhaiterais que de bonnes opportunités de travail s’offrent à nous “  

EZEKIEL VICTOR AKA JIMMORIARTY, Vainqueur du HackerLab au sein de l’équipe ErrorNigéria

La cybercriminalité constitue un fléau dans le monde et dans la zone CEDEAO. En 2021 l’Afrique a perdu 4 milliards de dollars dû à la cybercriminalité équivalent à 10% de son Produit intérieur brut PIB. Cette initiative dénommée HackerLab ,  la jeunesse CEDEAO engagée  contre les cybermenaces vise à accroitre la main d’œuvre dans l’espace communautaire.

“ Nous sommes extrêmement satisfait du résultat parce qu’on a pu voir une émulation entre les équipes qui ont competit dans cette phase finale pendant 48h en non stop sans sommeil pratiquement et on a vu une belle émulation, une très belle concurrence”  

OUANILO MEDEGAN FAGLA, Directeur du pôle Sécurité numérique de l’ASINBénin

“ La CEDEAO veut faire de la jeunesse, c’est 60% de la population un élément fondamentale de développement, une main d’oeuvre critique en terme de cybersécurité” 

Directeur de l’économie numérique à la CEDEAO, Côte d’ivoire 

Les participants au HackerLab  2022 se sont défiés à travers plusieurs épreuves notamment l’analyse médicale, le Web et le forensique.  Ils retournent dans leur pays respectifs en tant qu’ambassadeurs de la sécurité numérique.  A noter que la CEDEAO constitue une communauté de 350 millions d’habitants dont 60 % demeure des jeunes.  

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com