Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sénégal : SUP’imax se veut un leader dans les métiers du numérique

Créé en 2012, l’Institut Supérieur des arts et métiers du numérique, SUP’IMAX forme des étudiants, des professionnels issus de plusieurs nationalités d’Afrique et d’ailleurs. Ses formations ciblent essentiellement les métiers de l’infographie, la Photo, la 3D, le Montage Vidéo et Son, la Réalisation TV, le Cinéma, la Direction Artistique. Toutefois, la formation dans l’Enseignement Supérieur au Sénégal reste encore confrontée par une insuffisance de formations professionnelles orientées vers les métiers du numérique.

L’éducation au Sénégal est une priorité pour les autorités, mais l’éducation de qualité reste surtout un enjeu majeur pour la jeunesse. La libéralisation du secteur a vu le développement considérable d’écoles de formation supérieures et d’universités privées. Établissement Privé d’Enseignement Supérieur, centre agréé de Certifications Internationales, SUP’imax offre des formations autour des métiers du numérique.

“Aujourd’hui nous formons sur tout ce qui est art graphique numérique infographie, tout ce qui est audiovisuel numérique, la communication digitale, le web et les réseaux sociaux.  On a beaucoup d’activités en externe avec nos partenaires.  Ils nous demandent parfois des étudiants pour qu’ils participent à des productions le film ou à des ateliers de photos ou en infographie. Comme activité interne aussi on a des ateliers dans lesquels on invite beaucoup de professionnels.”

Birame DIOUF, Directeur exécutif de SUP’imaxSénégal

Le numérique a une très grande influence sur le monde du travail et les habitudes au quotidien, estiment les spécialistes. Une étude publiée par l’entreprise américaine de technologie Dell et l’Institut pour le Futur indique que 85 % des emplois de 2030 n’existent pas encore. Selon Boubacar Badji, enseignant à SUP’imax, le numérique est devenu incontournable dans tous les domaines d’activités.

“ Le numérique paraît aujourd’hui indispensable dans l’éducation mais surtout dans tous les domaines d’activités. l’Afrique doit s’intéresser aujourd’hui aux métiers du numérique parce que tout simplement on est dans un monde de communication ou la médiatisation ou tout simplement le marketing passent par le numérique. La communication est devenue imagée et quand on parle d’image on parle de numérique.”

Boubacar BADJI, Professeur de photographie à SUP’imaxSénégal

Les formations essentiellement pratiques proposées par Sup’imax permettent aux apprenants d’être opérationnels afin de s’adapter à leur environnement de travail.

 “Les enseignements dispensés à Sup’imax, selon mon avis, sont vraiment biens. Je m’adapte bien, je comprends bien. Les professeurs sont très explicites et nous donnent aussi des travaux et on arrive à mieux assimiler les cours. Les logiciels sont mis à notre disposition. Ils sont gratuits. Sup’imax nous permet d’être opérationnel du fait que les devoirs qu’on nous donne son accès essentiellement sur des projets professionnels comme des situations qu’on peut rencontrer en entreprise.”

Michael Kaba BANGOURA, Etudiant en Infographie à SUP’imaxGuinée

 L’institut SUP’imax est né du Groupe SUP’INFO SENEGAL créé en 1992. Ce groupe compte un autre institut à savoir Sup’Info qui plus orienté vers les métiers de l’informatique. Le groupe consacre son expertise à former des jeunes à l’utilisation de technologies innovantes et novatrices.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com