Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Bénin : un vélo nautique dénommé Hydro-Kèkè conçu par un jeune entrepreneur

Innovation dans le secteur nautique ; le jeune Béninois James Gnansounou, promoteur de la start-up Hydro-Kèkè  a mis au point un modèle de vélo nautique. Une innovation qui vise à démystifier l’accès à l’eau et aux plaisirs nautiques avec pour ambition d’être la référence du tourisme nautique en Afrique. Ses prototypes  font déjà parler d’eux au sein des passionnés du tourisme nautique au Bénin.

Au Bénin, le  jeune  entrepreneur et concepteur James Gnansounou fabrique un modèle de vélo nautique dénommée Hydro-Kèkè. Natif de la commune de Dangbo, James Gnansounou, promoteur de la start-up Hydro-Kèkè a un parcours atypique. Instruit aux corps de métiers de  l’artisanat notamment la maçonnerie, la peinture, la cordonnerie, James Gnansounou est doctorant en anglais à l’Ecole doctorale pluridisciplinaire d’Abomey-Calavi et web stratège. 

En 2018, il a mis en œuvre le projet de création d’ Hydro-Kèkè. Après la conception du premier modèle “prototype 22”, il a amélioré sa charpente pour aboutir à une version actualisée; le prototype 3 d’Hydro-Kèkè. L’objectif de cette innovation est entre autres de démystifier l’accès à l’eau, aux plaisirs nautiques et être la référence du tourisme nautique en Afrique.   

Les peuples lacustres ce qu’ils ont comme moyens c’est une pirogue. Dans tout le monde entier Hydro-Kèkè à une particularité, c’est ses flotteurs. Ses flotteurs rappellent l’africanité, ses flotteurs rappellent la pirogue, ses flotteurs rappellent l’histoire des peuples lacustres quand on voit une pirogue.

James Gnansounou , Promoteur de la start-up Hydro-Kèkè – Concepteur  Bénin

James Gnansounou a prévu un business model pour soutenir le projet Hydro-Kèkè. Cette innovation  est destinée au public âgé de 8 ans à 70 ans pouvant pédaler un vélo nautique. Moyen de déplacement respectant les conditions écologiques et environnementales ; Hydro-Kèkè est conçu pour les balades, les circuits nautiques, l’écotourisme, le divertissement sur l’eau et  le cyclisme sur l’eau.  

On pédale très bien, je me suis senti libre, je dirai même en l’air et lorsque on part en avant on sent qu’il y a quelques choses de nouveau qu’on est en train d’expérimenter.

Euloge Wilburt Bidi, Essayiste

A noter que James Gnansounou et son équipe entendent travailler d’arrache-pied pour mixer les flottes de pirogues des peuples lacustres et  le vélo intitulé Taxi-Kannan de la commune d’Adjarra au Bénin, ancêtre du taxis moto , pour révéler l’unique prototype d’Hydro-Kèkè africain. Pour faire gagner des devises au Bénin qui dispose de magnifiques plans d’eaux soit environ 120 Km2 de superficies hydrauliques au sud du pays, James Gnassounou compte domestiquer la production d’Hydro-Kèkè pour la promotion de l’écotourisme et le sport nautique.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com