Burkina Faso : les forces spéciales déployées après l’attaque de Solhan

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Plusieurs semaines après l’attaque de Solhan qui avait fait officiellement 132 morts, le gouvernement burkinabè renforce la sécurité des populations de Solhan. Un détachement des forces spéciales de la gendarmerie nationale campe depuis le 19 juillet sur les lieux du drame.

Après l’attaque terroriste de Solhan au Burkina Faso, le ministère de la sécurité s’est engagé à renforcer le dispositif sécuritaire dans cette localité. Pour ce faire, le gouvernement a opté pour la mise en place d’un détachement des forces spéciales et le rétablissement du réseau de communication. Objectif, permettre aux populations de se sentir plus sereines afin de vaquer à leurs occupations.

Des forces spéciales de la gendarmerie nationale sillonnent activement le village de Solhan depuis l’attaque à l’origine du décès de 132 personnes. Aujourd’hui, s’assurer que les jeunes ralliés aux groupes terroristes déposent les armes et que les populations de Solhan bénéficient d’une excellente couverture sécuritaire est l’objectif de Maxime Koné, nouveau ministre de la sécurité.

Avec 132 morts déclaré par le gouvernement, ce massacre, qui a provoqué une vive émotion, constitue l’attaque la plus meurtrière au Burkina Faso depuis le début des violences jihadistes en 2015.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com