Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Cameroun : des mesures prises pour atténuer la pénurie de carburant

La pénurie de gasoil sévit dans certaines villes du Cameroun. Cette pénurie a  atteint la capitale économique, Douala,  où les stations-service de la ville peinent à satisfaire la clientèle.

Plusieurs stations-service de Douala, la capitale économique du Cameroun, sont actuellement  en manque de gasoil. C’est le cas de certaines stations implantées au carrefour de Bonakouamouang, dans l’arrondissement de Douala 1er, qui, d’habitude, vendent ce liquide tous les jours. Depuis quelque temps, les activités sont à l’arrêt. Une crise que vit  Douala depuis le 9 juillet 2022. Et il ne s’agit pas seulement de la capitale économique : la rareté de ce liquide est aussi introuvable dans plusieurs stations-service du Cameroun. Cette  rareté du gasoil dans plusieurs stations-service devient de plus en plus problématique pour de nombreux automobilistes.

La pénurie de carburant baisse nos activités, rien ne marche parce qu’on travaille d’hôpital en hôpital, mais  quand il n’y a pas de carburant tout est impacté.

Adamou Mouliom, Chauffeur

Sur le plan économique, les effets de cette pénurie sont désastreux selon Jean-Marie Biada, expert en diagnostic et mise à niveau des entreprises 

Tous les grands bus qui font Douala-Yaoundé ou Yaoundé – Garoua-Boulaï, tous ces gros porteurs fonctionnent à base du gasoil. Hors en économie, on sait très bien que plus il est facile de faire des mouvements, plus l’entreprise peut être rentable. Si je ne suis pas capable de déplacer des personnes physiques ou alors de la marchandise à travers  tout ce système là , il  n est pas possible que la vie industrielle puisse bien fonctionner.

Jean-Marie Biada, Expert en diagnostic et mise en niveau des entreprises

Dans un communiqué publié le 11 Juillet 2022, le gouvernement camerounais a annoncé que le marché des hydrocarbures sera approvisionné sous peu avec 62 500 mètres cubes de produits pétroliers, pour juguler la pénurie observée dans les stations-service. Le gouvernement camerounais alerte dans le même temps sur la charge que font peser les subventions à la consommation des carburants sur les finances publiques. A cause de la hausse des prix des matières premières énergétiques consécutives au conflit russo-ukrainien, le Cameroun devrait dépenser 600 milliards de F CFA de subventions aux produits pétroliers sur l’exercice 2022. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com