Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Cameroun : exonération du droit de sortie à l’exportation du poivre blanc et du miel

Le président de la République Paul Biya, supprime la taxe à l’exportation pour le miel et le poivre via la promulgation de la loi de finances 2022. Pour les autorités camerounaises, l’un des effets économiques qui pourraient découler de cette décision est la dynamisation des filières poivre et miel dans le pays

Au Cameroun, le poivre et le miel sont désormais exonérés du droit de sortie à l’exportation. Cette annonce fait suite à une promulgation de la loi de finance 2022 par le président camerounais Paul Biya. Les exportations de ces deux produits labellisés par l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle sont de 30% de la production nationale de poivre en 2020 et 900 tonnes de miel en 2015

Au Cameroun, le poivre et le miel, précisément ceux provenant des localités de Penja et d’Oku respectivement,  sont considérés comme des produits propres au pays. Depuis sa labellisation en 2013, le poivre blanc de pendja est devenu un aliment tres cultivé par les agriculteurs camerounais. Par ailleurs 70% de ce produit est consommé localement et 300 tonnes produites chaque année.

Fabriqué au nord-ouest du Cameroun, sur le Mont Oku, le miel blanc d’oku est très prisé sur le marché national et international. Pour des experts, cette suppression de taxe à l’exportation des filières poivre et miel, permettra aux producteurs du secteur d’avoir moins de charges fiscales à payer. Cette suppression entrera par ailleurs en vigueur dès 2022.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com