Congo : recycler des pneus pour produire des meubles de luxe

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

À Brazzaville, dans la capitale du Congo, les pneus usagés qui jonchent les rues, et servent de nid aux moustiques, porteurs du paludisme passe du futile à l’utile. Just Gottlieb Kimbekete, un jeune artisan autodidacte a décidé de leur donner une seconde vie. Grâce à son savoir-faire, il en ressort des meubles aux designs originaux dans son atelier de fortune.​ Un savoir-faire qu’il transmet également à deux apprentis. En attendant un soutien financier du gouvernement, afin de développer encore davantage son activité.

C’est dans son atelier situé derrière l’hôpital de base de Bacongo dans le deuxième arrondissement de Brazzaville que Just Kimbekete confectionne depuis un an, des fauteuils, pouffes, des pots de fleurs, des ceintures et bien d’autres articles à l’aide des pneus abandonnés, puis recyclés. Son but est de lutter contre la pollution des pneus et former les jeunes devenus adeptes du banditisme.

C’est dans la discrétion qu’évolue Just à côtés de ses deux élèves qu’il encadre avec la vocation de transmettre son savoir-faire. Il confectionne ses salons en fonction de la demande de ses clients. La plupart de ses clients sont satisfaits des commandes à la livraison.

Just Gottlieb Kimbekete possède plusieurs projets en attente. Il est aussi capable de fabriquer des pavés et des sandales avec du caoutchouc extrait des pneus usés. Il espère que le ministère des petites et moyennes entreprises l’aidera dans les prochains jours dans l’acquisition du matériel qu’il utilise. En attendant, il invite le public à suivre son actualité sur son compte Facebook “Gottlieb Kimbekete”.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback