Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Côte d’Ivoire : ouverture d’un centre de protection infantile et médical à Abidjan

En Côte d’Ivoire, le développement du capital humain et le renforcement de l’inclusion sociale restent l’un des principaux défis du développement économique et social. Dans cette optique, un centre de protection infantile et médical a ouvert ses portes à Abidjan.

Le développement du capital humain et le renforcement de l’inclusion sociale restent des points essentiels dans la stratégie de développement économique et sociale en Côte d’Ivoire. A cet effet, un centre de protection infantile et médical, premier du genre dans le pays, à ouvert ses portes à Abidjan. Basé sur une perspective neuro-déve-loppementale de l’individu, le centre Footprints vise à améliorer le bagage intellectuel des enfants  et à favoriser leur insertion dans le tissu social. 

“J’ai une passion pour les enfants et une passion pour l’éducation, et je pense que l’éducation doit être appliquée, je pense aussi que les enfants doivent être respectées nous manquons de cela dans le monde de l’éducation et c’est la principale raison pour laquelle j’ai été amené dans ce domaine et je veux le diffuser dans le monde entier “

Dana SAFA , Fondatrice du centre FootprintsLiban 

Joseph Haddad, neuro-pédiatre, a présenté la particularité de ce centre.   

La particularité de ce centre qui combine harmonieusement  avec garderie et un tissus de térapeutes qui sont spécialistes dans le développement de l’enfant, c’est cette symbiose qui va nous  permettre d’approcher ces enfants dans une perspective neurodéveloppementale ça veut dire qu’il va donc essayer de tracer et suivre le développement de l’enfant  et à tout moment si il y a une anomalie de ce 

développement les terapeutres interviennent pour rétablir ou corriger ce trouble. “c’est une approche développementale qui se base particulièrement sur le développement psychologique et le développement moteur de l’enfant.”

Joseph HADDAD , Directeur du centre FootprintsLiban 

 Pour les responsables de Footprints, le but ultime de ce centre est d’assurer un bagage intellectuel aux apprenants et de faciliter l’inclusion scolaire des enfants qui présentent des troubles du développement.  

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com