Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Guinée : compromis avec la CEDEAO pour une transition de 24 mois

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le gouvernement de transition de la Guinée  ont trouvé le vendredi 21 octobre  2022 un accord pour une transition de 24 mois. Après des mois de pourparlers et sous la menace des sanctions de la Cédéao, la junte guinéenne, dirigée par le colonel Mamadi Doumbouya depuis septembre 2021, a cédé sur la durée de la transition. De 36 mois, elle s’est résolue à faire une transition de 24 mois.

Face aux menaces de sanctions imminentes de la Cédéao, la junte au pouvoir en Guinée a accepté de rendre le pouvoir aux civils d’ici deux ans au lieu de trois ans. Dans un compromis dynamique, les experts de la Cédéao et de la Guinée ont conjointement développé un chronogramme consolidé de la transition étalé sur 24 mois.  Ce calendrier qui  prend effet à compter du 1er janvier 2023 sera présenté au prochain sommet de la Cédéao pour son approbation afin de déclencher sa mise en œuvre. 

C’est un accord dynamique qui a été conclu à l’issue de la mission technique de travail de la CEDEAO à la demande des autorités de transition guinéennes qui a séjourné du 16 au 21 octobre. Ce rapport a rendu public l’accord conclu avec la mission technique guinéenne.

Habib Marouane CAMARA, Analyste politiqueGuinée

Face à la Cedeao, la junte se dit ouverte à débattre de toutes les questions liées au chronogramme de la transition en Guinée. Les deux parties ont aussi conjointement demandé la mise en place  diligente d’un comité de suivi et évaluation de  ce chronogramme.

Nous parlons de l’accord qui contient les germes de la discorde entre la CEDEAO et la junte. C’est en rapport avec le début de la transition. Nous avons vu le chef de la transition dire qu’un calendrier a été trouvé et qu’il commencera le 1er janvier 2023. Cela veut dire que le CNRD va passer plus de 39 mois à la tête du pays.

Habib Marouane CAMARA, Analyste politiquGuinée

Colonel Mamadi Doumbouya, chef du CNRD, dirige la Guinée suite au coup d’Etat perpétré contre Alpha Condé le 5 septembre 2021, instaurant un calendrier de transition de 3 ans. La Cedeao avait jugé le calendrier inacceptable et a déclenché une série de sanctions graduelle contre la Guinée et la junte au pouvoir. Organisations de la société civile et coalitions de partis politiques se sont braqués contre les 36 mois en initiant

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com