Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Kenya : La Cour suprême confirme la victoire de William Ruto à la présidentielle

Le nouveau président du Kenya, William Ruto, lors d’un discours prononcé le 05 septembre 2022 à Nairobi au Kenya

La Cour suprême du Kenya a confirmé dans une décision unanime publiée lundi 05 septembre 2022, la victoire de William Ruto à la présidentielle du 09 août 2022. L’instance juridique kényane a fermement rejeté les arguments de fraudes avancés par le candidat de l’opposition Raila Odinga et ses partisans, qui appelaient à l’annulation des résultats de ce scrutin.

Au Kenya, le contentieux électoral s’achève avec un dénouement heureux pour le vice-président sortant William Ruto, 55 ans. Ce dernier l’a emporté avec 50,49% des voix contre 48,85% pour son rival Raila Odinga, comme l’avait annoncé la Commission électorale indépendante (IEBC) en août 2022.

Dans un avis lu à la télévision nationale, la juge en chef Martha Koome, a par exemple affirmé qu’aucune preuve crédible n’avait été apportée du fait que les serveurs de la commission électorale aient pu être piratés ou de l’existence d’une conspiration qui aurait été organisée afin de falsifier les formulaires de résultats, comme l’affirmait le camp Odinga.

Réagissant à la décision, le nouveau président élu du Kenya, Williams Ruto, a publié un verset biblique sur Twitter : « Avec les hommes, c’est impossible, mais pas avec Dieu : car avec Dieu, tout est possible. — Marc 10:27. »Et dans l’un de ses premiers discours, William Ruto tend la main à ses rivaux. 

“Je tends donc une main fraternelle à tous mes concurrents et à leurs supporters. Nous ne sommes pas des ennemis, nous sommes des Kényans. Unissons-nous pour faire du Kenya une nation où chacun sera fier de se sentir chez soi. »

Williams Ruto, président du Kenya

Raila Odinga désapprouve, mais respecte la décision de la cour suprême”  William Ruto, président du kenya

Contestant le verdict des urnes, Raila Odinga, 77 ans, qui en est à sa cinquième candidature à la présidence, avait personnellement remis une série de preuves à la haute juridiction après la victoire de William Ruto aux élections du 9 août 2022. Dans un communiqué publié dans l’après-midi du 05 septembre 2022, l’opposant historique Raila Odinga a déclaré qu’il trouvait « incroyable » que les juges se soient prononcés contre sa requête sur chacun des neuf chefs d’accusation soulevés, en utilisant un langage qu’il a décrit comme « indûment exagéré ». L’homme politique de 77 ans a toutefois dans un tweet déclaré qu’il « était en désaccord avec véhémence » avec la décision de la cour suprême. 

« Nous avons toujours défendu l’État de droit et la constitution. À cet égard, nous respectons l’avis du tribunal, bien que nous désapprouvions avec véhémence sa décision aujourd’hui. »  

Raila Odinga, candidat à la présidentielle 2022

Une communication apaisant les craintes que le Kenya ne sombre dans une répétition des violences qui ont suivi les élections contestées de 2007 et 2017. En effet, aucun signe immédiat de protestation dans le fief d’Odinga de la ville de Kisumu ou dans les quartiers à faible revenu de Nairobi qui soutiennent traditionnellement le politicien de gauche n’a été signalé. Et plusieurs personnalités publiques et politiques, dont certains du camp de Raila Odinga, ont salué le jugement, affirmant qu’il renforçait la réputation d’indépendance du tribunal.

Dans un discours diffusé sur YouTube, le président Uhuru Kenyatta a déclaré qu’il superviserait une transition en douceur vers la prochaine administration. William Ruto, cinquième président élu du Kenya, prêtera serment le 13 septembre 2022.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com