Mali : adoption d’une feuille de route par la transition

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Avec le retrait des troupes françaises du Mali, le processus de transition s’avère davantage fragilisé selon des observateurs. Pour relever les défis qui se présentent tant sur le plan de la diplomatie, du calendrier électoral, de la transition politique, de l’Armée, que de la coopération internationale, les autorités ont adopté une feuille de route.

Le retrait des troupes françaises du Mali complique le processus de transition politique. Une feuille de route du gouvernement de transition a récemment été adoptée, pour tenter d’apaiser les tensions qui règnent dans le pays. Cette feuille de route devrait aider à améliorer notamment la situation sécuritaire, politique et économique du Mali. 

Le gouvernement malien est actuellement engagé dans la refondation du pays, en promouvant le dialogue, l’apaisement et le consensus. Pour les autorités, une approche consensuelle est nécessaire pour œuvrer au redressement et à la stabilité du pays, ainsi qu’au rétablissement de la coopération internationale.

Des sanctions politiques, économiques et sécuritaires pèsent toujours sur le Mali depuis le putsch de 2020, et l’investiture du colonel Assimi Goita comme Président le 7 juin 2021. Avec la crise politique et sécuritaire qui persiste, des observateurs sont sceptiques sur le respect du calendrier électoral alors que des garanties d’un scrutin présidentiel en février 2022, ont été déjà données.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback