A la Une

Mali : le président la transition Assimi Goïta échappe à une tentative d’assassinat

Au Mali, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta a échappé, ce mardi 20 juillet 2021, à une tentative d’assassinat. Il a été visé par une attaque au couteau alors qu’il assistait au rite musulman de l’Aïd al-Adha, aussi appelé Tabaski, à la Grande Mosquée de Bamako. Le président de la transition en est sorti indemne. Une enquête est en cours.

Sur cette vidéo amateure, deux hommes qui tentaient de prendre la fuite après leur forfait, sont âprement immobilisés par la sécurité rapprochée du colonel Assimi Goita. C’était une attaque déjouée de justesse. Au matin de ce mardi 20 juillet, alors qu’il assistait à l’Aïd ou la fête de la Tabaski à la Grande mosquée de Bamako la capitale, l’actuel Président malien de la transition, le colonel Assimi Goïta y a failli perdre la vie, dans une tentative d’assassinat au couteau.

Juste après cette attaque déjouée par sa garde rapprochée, le président de la transition, qui s’est présenté sain et sauf, a appelé au calme et à la retenue… Non sans avoir rassuré la communauté nationale et internationale, sur la maîtrise de la situation. En dépit de certains témoignages sur place, aucun blessé n’a été signalé officiellement. Une enquête a été ouverte.

Cette attaque intervient à quelques jours de la visite du conseil paix et sécurité de l’Union africaine, qui était en mission de quatre jours à Bamako. Une mission au cours de laquelle le gouvernement de transition, a confirmé la tenue des élections tant attendues, pour fin février 2022, face au climat d’incertitude qui prévalait. Une autre garantie donnée par la transition, la fin des restrictions imposées à l’ancien président de la transition et son Premier ministre Bah N’Daw et Moctar Ouane déchus et mis en résidence surveillée depuis la fin mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page