Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Ouganda – Epidémie d’Ebola : le gouvernement ordonne la fermeture des écoles à partir du 25 novembre

En Ouganda, au vu de l’avancée de l’épidémie d’ebola, le gouvernement a ordonné la fermeture de toutes les écoles maternelles, primaires et secondaires du pays  dès le 25 novembre. Selon la ministre de l’Éducation, depuis le 20 septembre, date où le premier cas d’infection à virus Ebola a été détecté, au moins 23 cas d’enfants ont déjà été confirmés, dont 8 décès enregistrés au 6 novembre 2022. Pour les autorités nationales, la fermeture anticipée des écoles était une nécessité au vu de la multiplication des cas.

L’Ouganda a signalé 23 nouveaux cas d’Ebola parmi les élèves. Selon le gouvernement, au 6 novembre 2022, 53 personnes dont 8 enfants sont mortes d’Ebola sur 135 cas depuis l’apparition de l’épidémie le 20 septembre dernier. Pour freiner l’évolution du virus, le ministère de l’Education a ordonné la fermeture, dès le 25 novembre, des écoles maternelles, primaires et secondaires deux semaines avant la fin prévue du trimestre. 

« Fermer les écoles plus tôt réduira les zones de concentration où les enfants sont quotidiennement en contact étroit avec d’autres enfants, des enseignants et d’autres membres du personnel qui pourraient potentiellement propager le virus »

Communiqué, Ministère de l’Education

En soutien à l’Ouganda, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est engagée à travailler en étroite collaboration avec le gouvernement pour contrer l’épidémie. Au vu de l’expansion rapide de cette maladie, l’OMS demande une réponse mondiale renforcée et une augmentation des investissements des donateurs dans la lutte contre Ebola.

Le gouvernement devrait intensifier la sensibilisation à la santé publique et par la suite, essayer de mieux comprendre les problèmes communautaires, culturels et traditionnels. Le ministère de la santé doit intensifier la surveillance dans les différents districts affectés.

Yoweri Museveni, Président de la République

Selon les autorités sanitaires, l’épidémie d’Ebola en Ouganda provient d’une souche relativement rare qui n’avait plus été signalée dans ce pays d’Afrique de l’Est depuis 2012.  Bien qu’Il existe au moins six vaccins candidats contre l’Ebola virus Soudan, aucun d’entre eux n’a pu jusqu’à l’heure freiner l’expansion de cette souche.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com