Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Congo : premier festival international de poésie urbaine

Brazzaville  a abrité son premier festival de poésie urbaine, communément appelé Slam, du 28 au 30 avril 2022 à l’institut français du Congo. À cette occasion, 14 slameurs venus du Gabon, de la Côte d’ivoire, de la République démocratique du Congo, du Cameroun et du Congo, pays hôte, ont pris part à cette première expérience. Durant trois jours, les artistes se sont exprimés autour des spectacles, rencontres et formations.

Aristote Moukoko dénonce la violence en milieu jeunes à travers son Slam qu’il utilise comme arme pour s’adresser à cette catégorie sociale. Le slameur originaire de Pointe noire, pense que le Slam doit servir à transmettre aussi un message de paix.

“Aujourd’hui, nous avons la souffrance et nous avons des cris d’alarme que la jeunesse lance à cause du rejet qu’elle souffre, à cause des décrochages scolaires. Alors cette dernière partie qui  n’est autre qu’une performance sur la violence que les arabes et les américains, peu importe les titres qu’on peut attribuer que nous vivons dans le quotidien, le but était d’interpeller les gens choquer et faire prendre conscience”

Aristote Moukoko, Artiste slameur-metteur en scène-compositeurCongo

La poésie urbaine en République du Congo enregistre de plus en plus d’adhérents. Afin de valoriser certains talents, l’association Slamourai a organisé du 28 au 30 avril 2022, le tout premier festival international de poésie, dénommé, slamouv. Objectif, offrir une plateforme d’expression aux slameurs et slameuses.

“La nécessité était de créer ce festival pour pouvoir fédérer des forces comme je le dis tantôt mais, aussi de pouvoir permettre aux slameurs d’avoir une plateforme d’expression. Tous les artistes programmés à ce festival sont non seulement pertinents dans leurs textes, dans les thématiques qu’ils abordent mais aussi dans les valeurs qu’ils défendent. Donc vraiment j’invite le public à venir goûter par lui-même les saveurs du slam”.

Mariusca Moukengue, Directrice du festival international de poésie urbaine – Congo

Pendant trois jours, 14 slameurs se sont exprimés à travers des spectacles de slam, des rencontres et des formations professionnelles. Le festival Slamouv est le premier du genre en République du Congo. Toutefois, les organisateurs requièrent le soutien de tous pour la réussite de cet événement.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com