Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Tchad : focus sur la boisson locale énergisante “Djalaa”

Dans toutes les provinces du Tchad, des mets et boissons locaux très prisés par les populations locales sont référencés ainsi que les ingrédients nécessaires à leur préparation. Cependant ces savoirs faire culinaires ne sont pas vulgarisés et modernisés au profit du développement touristique. C’est le cas par exemple de la boisson locale « Djalaa » qui est très prisée par les populations au sud du pays, mais produite de manière artisanale et jugée peu hygiénique. À la découverte de cette saveur locale qui concurrence tout de même les grandes marques de boisson.

Au Tchad, la boisson locale « Djalaa » est l’un des patrimoines culinaires populaires au sud du pays. Préparée jusque-là de manière artisanale, cette boisson énergisante à base de Sorgho fait partie intégrante de la culture Sarah et concurrence les grandes marques des boissons dans certaines localités. Une richesse culturelle et touristique que l’initiative « Tous à Sarh » veut contribuer à moderniser et valoriser au profit du développement local.

Les conditions de préparation de cette boisson très prisée par les populations locales sont quelques fois dénoncées comme étant moins hygiénique et nécessite un encadrement. Une situation qui pose le problème de la modernisation et de l’industrialisation de cette saveur populaire pour sa labellisation et sa commercialisation au niveau national.

La boisson Djalaa est très accessible, moins chère et peu réglementée dans certaines localités. Ce qui expose les mineurs à la consommation précoce de cette boisson fermentée. Une situation qui fait l’objet d’une étude sociale initiée par « Tous à Sarh » dans le cadre de la promotion de ce patrimoine culinaire.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com