Tchad : peindre pour effacer la violence de la toile de la vie

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

En prélude de la journée internationale de la paix célébrée le 21 septembre 2021, l’Association pour l’historiographie picturale des grandes figures afro organise à travers la capitale tchadienne une exposition des tableaux de peintures pour sensibiliser sur la paix et la réconciliation. L’objectif est de permettre aux Tchadiens qui traversent un moment tumultueux en cette période d’incertitude de la transition, de découvrir des histoires de non-violence en Afrique pour relancer la recherche de la stabilité politique.

Sensibiliser les Tchadiens à la paix et à la réconciliation grâce aux expositions de la peinture, c’est l’idée qu’a trouvé l’association pour l’historiographie picturale des grandes figures afro. Des expositions des grandes figures africaines pacifistes ont été organisées à travers la capitale pour inculquer la notion de non-violence au public. Une initiative de l’association pour contribuer à la stabilité politique et sociale en cette période tumultueuse de transition.

L’association estime que les Tchadiens doivent s’inspirer des grandes nations africaines qui ont su surmonter leur douloureuse histoire et profiter de leur diversité. Elle appelle aussi le continent africain à soutenir le Tchad pendant cette période décisive de son histoire politique et de la reconstruction nationale pour une stabilité durable.

Par ailleurs, cette exposition des tableaux de peinture dédiés aux figures afro s’inscrit aussi dans le cadre de la commémoration de la journée internationale des nations unies dédiée à la paix et célébrée le 21 septembre de chaque année. Les autorités et la société civile ont salué cette initiative et appellent les acteurs de la culture à s’impliquer davantage dans le processus de la transition politique.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com