Afrique : une prévision de 70 millions d’abonnés 5G d’ici 2026

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

L’Afrique subsaharienne atteindra 70 millions d’abonnés 5G d’ici 2026, d’après un rapport de l’entreprise de télécommunications Ericsson. Selon certains experts, avec la pandémie de Covid-19, les citoyens africains connaissent un changement radical dans leurs activités quotidiennes. En 2021, beaucoup dépendent désormais de la connectivité pour étudier, travailler ou faire du shopping.

À l’horizon 2026, l’Afrique subsaharienne comptera 70 millions d’abonnés à la 5G, d’après un rapport de l’entreprise de télécommunications Ericsson. Même si elle est quelque peu en retard par rapport à d’autres régions du monde, l’Afrique subsaharienne n’est pas en reste dans la course vers la 5G. Des volumes perceptibles d’abonnements 5G sont attendus dès 2022 et devraient atteindre 7 % en 2026 selon les experts. À noter que la 5G a un débit cinq à six fois plus rapide que la 4G.

D’après le rapport, de manière générale, sept abonnements mobiles sur dix devraient concerner le haut débit d’ici 2026. Mais en attendant ces belles perspectives, c’est la 4G qui fait son chemin. En 2020, la 4ème génération des standards pour la téléphonie mobile a polarisé près de 15 % des abonnements mobiles en Afrique.

Le rapport souligne en outre, que les consommateurs auront ajouté en moyenne 3,4 services à leurs activités quotidiennes en ligne, d’ici 2025. Un changement d’habitude dû au Covid-19. Et selon les prévisions, les Africains passeront 10 heures par semaine en ligne, comparativement à leurs habitudes avant la pandémie.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com