Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Côte d’Ivoire : plus de 100 millions dollars pour la construction d’une usine de cacao

Premier producteur de cacao dans le monde, la Côte d’ivoire entend se placer en pole position dans la transformation du cacao comme l’indique le Ministre de l’Agriculture Kobenan Adjoumani Kouassi dans un entretien sur le plateau d’Africa 24. Aussi le gouvernement a investi plus de 100 millions de dollars dans la construction d’une usine de cacao. Prévue sur 2 ans, cette infrastructure devrait générer 1700 emplois directs et indirects.

Selon les projections nationales, le volume de la récolte principale 2022/2023 de cacao en Côte d’Ivoire est attendu à 1,65 million de tonnes. Premier producteur mondial, la Côte d’Ivoire entend devenir un maillon indispensable dans le processus de transformation de cette culture d’où l’injection de plus de 100 millions dollars dans la construction d’une unité de transformation dans la ville de San pedro comme l’indique le Ministre de l’Agriculture Kobenan Adjoumani Kouassi. 

“Nous estimons que lorsqu’il y a de la transformation qui est faite, il y a donc une plus value du produit et cela va être répercuté sur la population. Nous disons que la transformation peut permettre donc à nos différents pays de pouvoir disposer ce dont on a besoin pour satisfaire le producteur.”

Kobenan Adjoumani Kouassi , Ministre de l’Agriculture et du Développement RuralCôte d’Ivoire

 En dépit des caprices du marché international, la filière cacao grand contributeur au PIB ivoirien fournit des moyens de subsistance pour près de 6 millions de personnes en Côte d’Ivoire. Avec cette infrastructure, environ 1 700 emplois verront le jour reflétant l’objectif du gouvernement ivoirien qui est d’accélérer la transformation structurelle de l’économie par l’industrialisation et la création d’emplois durables pour la jeunesse.

“Le président est allé poser la première pierre à anyama une sera construite à Abidjan et une autre à San pedro. Et tout cela pour nous permettre à terme de pouvoir transformer au moins plus d’un million de notre production au niveau du pays.”

Kobenan Adjoumani Kouassi , Ministre de l’Agriculture et du Développement RuralCôte d’Ivoire


Après les travaux prévu sur 24 mois, l’ambition du gouvernement ivoirien est de traiter à travers cette unité 64 000 tonnes de fèves par an extensible à 100 000 tonnes. Une usine qui va ainsi participer au nettoyage, séchage, broyage, torréfaction ou encore pressage de liqueur de cacao.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com