Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Gabon : 142 milliards de FCFA recherchés sur le marché de la BEAC

Pour sa dernière sortie en 2022, le Gabon veut mobiliser 142 milliards FCFA sur le marché de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC). Les fonds mobilisés serviront, entre autres, à la gestion active de la trésorerie et au financement des projets d’infrastructures contenus dans le Plan d’accélération de la transformation de l’économie du Gabon.

Au cours de ce 4ème trimestre 2022, l’État gabonais va effectuer une émission de titres d’une valeur totale de 142 milliards de FCFA sur le marché des titres publics de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC). C’est ce qui ressort du calendrier prévisionnel des opérations du Gabon sur le marché des titres publics de la BEAC.

“Le Gabon on le sait très bien a besoin de ressources financières pour assurer son développement en terme d’infrastructures et pour cette opération d’appel public à l’épargne, les autorités gabonaises font à nouveau confiance à emirate security service, qui on le sait déjà avait réussi la première opération d’emprunt obligataire établi sur l’année 2021-2026 avec évidemment et succès tout à fait remarquable, plus que la signature du Gabon a été apprécié au niveau du marché financier sous régionale.”


Alphonse NDONGO, économiste, Congo

Selon le ministère gabonais de l’Économie, Les fonds mobilisés serviront, entre autres, à la gestion

active de la trésorerie et au financement des projets d’infrastructures contenus dans le Plan d’accélération de la transformation de l’économie du Gabon.

“Et pour cette opération il est évident que le Gabon pourrait éventuellement bénéficier davantage de la qualité de sa signature sur ce marché financier en mobilisant pourquoi pas les 142 milliards de francs CFA dont il a besoin. Souvenez-vous que lors de la première opération, le Gabon avait besoin de 175 milliards mais la mobilisation est allé au-delà de 180 milliards de francs CFA ce qui signifie quand même que la signature de Gabon porte sur le marché financier sous régional”


Alphonse NDONGO, économiste, Congo

Le Fonds monétaire international (FMI) met en garde le Gabon sur son niveau d’endettement. Selon l’institution financière multilatérale, le taux d’endettement du Gabon est estimé à 71% de son produit intérieur brut (PIB), ce qui le positionne comme l’un des pays les plus endettés de la zone Cemac (la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale) en 2021. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com