Tanzanie : le gouvernement envisage une révision de la loi sur le mobile money

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le ministre tanzanien des Finances et de la Planification, le Dr Mwigulu Nchemba, a déclaré ce 19 juillet que la présidente “Patriotism Levyavait entendu les plaintes de la population contre la nouvelle taxe sur l’argent mobile et qu’elle avait chargé le ministère de travailler sur la question.

4 jours après l’entrée en vigueur de la nouvelle loi “Patriotism Levy” imposant des taxes sur les transactions d’argent mobile, le gouvernement tanzanien s’apprête à faire volte-face. De nombreuses plaintes ont en effet été émises par les entreprises de télécom et les consommateurs avec la décision de l’Etat d’imposer un prélèvement sur toutes les transactions d’argent mobile, en fonction du montant envoyé et retiré. A titre illustratif, un calcul des frais indique que l’envoi de 1 million de shilling tanzanien à quelqu’un et le retrait de l’argent coûteront un total de Sh31 000 avec les nouveaux tarifs.

Touché par des crises sanitaires du coronavirus et du choléra, le gouvernement tanzanien est en quête de formule pour augmenter ses recettes de 1 254 000 milliards de shillings. Pour surtout, améliorer les services d’hygiène et de salubrité. Ce qui a justifié l’adoption de la loi sur le patriotism levy le 15 juillet 2021. Cependant, les entreprises offrant ces services d’argent mobile, font état d’une chute drastique des recettes en l’espace de quelques jours.

Bien que le prélèvement soit désormais juridiquement contraignant avec son adoption par le Parlement, le gouvernement s’est réuni en urgence pour examiner à nouveau la question, il a affirmé que les experts du ministère des Finances et ceux des technologie de l’information et de la communication travaillent sur les aspects qui peuvent être modifiés, la question sera résolue définitivement a cependant rassuré le ministre des Finances.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com